Milow résiste aux foudres de la N-VA

30_milow

Dans une interview au Standaard, Milow estime que De Wever n’a rien concrétisé jusqu’ici. Ce qui lui vaut les foudres des nationalistes flamands. Il persiste et signe.

Jonathan Vandenbroeck a 29 ans. Il s’est fait une sérieuse réputation musicale en Flandre sous le nom de Millow. Et il sort son troisième album. Rien de politiquement incorrect jusque-là.

Si ce n’est que son album s’intitule North & South, qu’il évoque le blocage politique belge. Et qu’il contient une « protest song », The Kingdom, dans lequel Milow affirme que ce pays est « encodé dans son ADN ». Le jeune homme, à l’occasion d’une interview au Standaard, dénonce la médiocrité de notre personnel politique, s’étonne et regrette le succès de la N-VA séparatiste. Avec cette phrase mise en exergue : « Les amis et les ennemis disent que Bart De Wever est un bon politique, mais qu’est-ce qu’un bon politique, en réalité ? Il n’a quand même rien concrétisé ? »

Le résultat ? Un tir de barrage d’élus nationalistes flamands via Twitter. Qui en dit long sur leur capacité à accepter les critiques. « Un non-sens », selon le député N-VA Peter De Decker. Siegfried Bracke, l’importante conscience médiatique du parti, ajoute : « Milow doit vendre des CD et il s’est dit : comment capter l’attention ? BDW ! Gagnant à tous les coups. »

« Depuis quand les chanteurs ne pourraient-ils pas exprimer leur opinion politique ? », s’indigne le député CD&V Jef Van den Bergh. Qui ajoute : « Tout le monde devrait avoir son opinion sur la politique. » Réplique immédiate de Bracke : « Non-sens. La question est : à quel point cet avis est pertinent ? Si je dis Beethoven = con. Mouais… » Re-réplique du CD&V : « Grande différence. La musique, c’est une expérience et une appréciation personnelle. Politique = tous les gens. »

Et les gazouillis de pleuvoir. Le dernier mot à Milow : « A tous les nationalistes flamands, merci d’avoir prouvé que j’avais raison. » Il a du culot, le petit.

Olivier Mouton


commenter par facebook

26 commentaires

  1. roimage23

    30 mars 2011 à 7 h 45 min

    Bien, il y a de l’espoir.

  2. Odysseus

    30 mars 2011 à 7 h 57 min

    Clouseau en avait déjà fait les frais avec leur chanson “Leve België”

  3. jojo

    30 mars 2011 à 8 h 02 min

    Bravo à Millow. Il est l’un des rares flamands à oser braver le tabou qui interdit qu’on aille à l’encontre des nationalistes.

  4. FrancophoneDeFlandre

    30 mars 2011 à 8 h 27 min

    Vlamingen die echte Belgiën zijn, dat bestaat nog. Bravo à Milow, avec lui je veux bien parler dans sa langue natale, pas avec les flamingants qui sont maintenant une majorité en Flandre. Contre la pensée unique imposée en Flandre.

  5. ikke

    30 mars 2011 à 8 h 59 min

    Ben, heureusement que nous sommes dans un pays où nous sommes libre de notre opinion et de l’exprimer… jusque là…

  6. Marc

    30 mars 2011 à 8 h 59 min

    Bravo Milow ; een echte Belg

  7. David

    30 mars 2011 à 9 h 04 min

    La NVA réagit à la déclaration de Milow comme Marine Lepen l’a fait avec Jonnhy. CQFD!

  8. fae rita

    30 mars 2011 à 9 h 11 min

    Nous devrions tous comme Millow avoir le courage de nos paroles pour crier enfin au monde politique leur incompétence, leur nombrilisme et leur cupidité.
    Bravo Millow

  9. Andrelg

    30 mars 2011 à 9 h 25 min

    [@] FrancophonedeFlandre : d’autant que les flamingants feront mine de ne pas vous comprendre quelle que soit la perfection de votre néerlandais, car ils détecteront une pointe d’accent qui vous “trahira”. Des amis flamands pourtant très modérés me disent qu’ils apprécient par exemple le néerlandais impeccable de Rudy Demotte, mais qu’il a une diction trop “hollandaise” à leur goût, je leur réponds que la “courtoisie linguistique” qu’ils (nous) réclament à cor et à cris est alors un combat perdu d’avance.

  10. popp63

    30 mars 2011 à 9 h 37 min

    C’est le propre de toute dictature ou régime totalitaire de critiquer, museler, et au pire éliminer les artistes et certains intellectuels qui pensent différemment; ça promet pour la future republiek….

  11. Milowforpresident

    30 mars 2011 à 10 h 11 min

    C’est le droit le plus stricte de cet entertainer musical d’exprimer ses opinions, même si elles ne sont pas couvertes par le moindre gramme de compétence en la matière. J’insiste que c’est typiquement Belge de considérer ses politiciens comme des nuls, des voleurs et des arrangeurs: cela s’appelle du populisme. Jusqu’à nouvel ordre, le seul baromêtre légal d’une situation politique s’exprime dans l’isoloir. Tout le reste, c’est du cinéma, des ragots et…sans conséquence aucune. Milow for President (et puis on verra ses qualités à lui!)

  12. Jean-Philippe

    30 mars 2011 à 10 h 15 min

    Ca réchauffe l’ambiance de lire ça.

    Il a un site internet,

    http://www.milow.com/

    et une page sur wikipedia
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Milow_%28chanteur%29

  13. daniel

    30 mars 2011 à 10 h 55 min

    ON a trop tendance à minimiser le pouvoir de nuisance d’un parti comme la NVA en l’adoucissant plus que nécessaire. De Wever est proche des milieux extrémistes liberticides et le fait d’avoir 30% des voix n’autorisent pas à museler ceux qui ne pensent pas comme eux. 30% c’est aussi le taux des voix du NSDAP en 1933 et on connait la suite. Bon courage et solidarité aux opposants flamands…

  14. PROGRESSIVE

    30 mars 2011 à 10 h 57 min

    Populisme? Terme, comme le poujadisme, inventé par les Politiques qui ne supportent pas que l’on mette leur nez dans leur m…., pourtant bien réelle! Et si ce n’est que belge, tant pis pour les autres! Quant aux résultats des élections, à part cette fois-ci (comme par hasard), ce n’est que triturages et chipotages, cela n’a donc généralement plus rien à voir avec les votes d’origine…

  15. lal

    30 mars 2011 à 11 h 22 min

    Il n’y a que la vérité qui blesse …
    du moins quand elle est inavouable!

    Et toc!

  16. BXXL

    30 mars 2011 à 11 h 24 min

    Typique de la part de tous les mouvements fachisants: le refus du droit à la critique, et la volonté de museler toute opinion “non-conforme” à la doctrine qu’ils veulent imposer.

    Mais tout cela démontre aussi autre chose: un complexe d’infériorité que l’on cherche à tout prix à compenser! En effet, sûr de son bon droit et de sa pertinence, qui penserait à réagir ainsi de manière disproportionée à une “attaque” aussi insignifiante? Comme des grenouilles qui veulent se faire plus grosses que le boeuf, et qui se dégonfleraient à la moindre piqûre de moustique… tout simplement pathétique!

    Mais plus pathétique encore, plus d’un tiers de la Flandre n’y voit que du feu… au final, bien fait pour eux! Ils n’auront que ce qu’ils méritent: une bande de beaufs qui dirige une nation de beaufs. Mais dommage pour tous les flamands à l’esprit ouvert, car ils vont en baver…

  17. Le lion Wallon

    30 mars 2011 à 11 h 51 min

    @Andrelg
    Et pour prendre le débat dans l’autre sens, j’ai rarement vu des flamands parfait bilingues Nl/FR. Il y a une différence entre se débrouiller en Frnaçais et résumé de la “grande” littérature française. D’ailleur ils n’ont tjrs pas compris le sens de la métaphore :p
    Sinon Millow chouette voix et super esprit! Succes hé

  18. michel

    30 mars 2011 à 12 h 44 min

    Knack.be – Rik Van Cauwelaert ( directeur van Knack): “Milow heeft gelijk met kritiek op De Wever”

    mais il faut lire l’article dans son enièreté!

  19. YVAN CREPIN

    30 mars 2011 à 12 h 48 min

    Milow cherche à pénétrer le marcher wallon. Bien joué! Les Wallons gobent tout.

  20. euroric

    30 mars 2011 à 15 h 09 min

    Chapeau à Milow !…Bien dommage qu’il n’y aie plus un Jacques Brel en francophonie, qu’est-ce qu’il se serait “lâché” devant de telles co…nneries…:=(((

  21. swing

    30 mars 2011 à 15 h 14 min

    YVAN CREPIN tu serais pas un peu de la N-VA

  22. Mr Wang

    31 mars 2011 à 11 h 53 min

    Mais Milow a tout à fait raison, bon Dieu! De Wever n’a encore rien (dé)montré, ni construit quoi que ce soit si ce n’est un parti d’intolérants, de râleurs, de réacs et d’anti-ceci ou cela. Rapplez-vous bien tous: De Wever ne veut rien construire, mais bien détruire, la Belgique en l’occurence. Et j’irai plus loin: Milow a encore le droit de dire ce qu’il veut. La politique, ça n’est réservé à personne que je sache. Et si ça peut lui rapporter des fans qui vont achter son disque, why not? Mais je ne pense pas: les gens ne sont pas aussi cons (enfin pas tous ;-) ). Ca serait trop facile de vendre rien qu’en exprimant une opinion. La musique de l’un ou l’autre, on l’aime ou on ne l’aime pas. Question de goût, pas d’opinion. Enfin: pour Yvan Cretin l’insultant: 1) Milow ne cherche pas à pénétrer le marché wallon, il n’en a pas besoin! 2) Non, les Wallons ne gobent pas tout. La preuve: le FN en Wallonie, il ne passe pas. Toi par contre, tu gobes tout ce que BDW dit manifestement! Mais peux-tu me citer une chose que ce mec ait fait de constructif pour ce pays?

  23. Steve

    31 mars 2011 à 20 h 36 min

    en tout cas je ne m imagine pas Bracke chanter !! On s en fou de ce q Milow peut bien penser !!
    Irrelevant !

  24. Annah

    1 avril 2011 à 16 h 13 min

    Bravo à Milow. Il est pratiquement taxé d’être un “mauvais flamand”, selon la bonne vieille propagande récurrente et internationale des partis d’extrême droite, ce qui donne toute la signification de son deuxième commentaire de “merci de me prouver que j’ai raison”

  25. JuliMad

    27 mai 2011 à 11 h 15 min

    @ Steve – Selon votre vision des choses donc, seuls les politiciens peuvent parler de politique … j’imagine donc que seuls les chanteurs ont le droit de chanter, que seuls les écrivains ont le droit de lire … et que seuls les cultivateurs ont le droit de manger? …mais si vous-même n’êtes pas politicien, vous revendiquez le fait de ne pas avoir votre mot à dire vous non plus… intelligent…

  26. lambrechts

    11 juin 2011 à 10 h 56 min

    Souvenons nous de la monté au pouvoir d’hitler,
    elus democratiquement, souvenons nous des photos de son arrivée à la chancelerie. Et souvenons nous de la promesse de nos péres de ne plus laisser un parti nationaliste et raciste d’être elus démocratiquement. Je suis atristé de tous ses flamants et wallons morts pour en arrivr là 65 ans plus tard. Merci Daan de nous montrer la route.

répondre

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>