Les sorties rock et variétés de la semaine

Axelle Red Un cœur comme le mien * – Britney Spears Femme fatale * – Duran Duran All I need is now – Smith Westerns Dye it blonde *** – Peter Bjorn and John Gimme some **Axelle Red Un cœur comme le mien *

Après l’accueil mitigé réservé à son premier album en anglais, Axelle revient à la langue française pour un disque enregistré, malgré tout, aux Etat-Unis, à Woodstock, NY, avec des musiciens anglais et américains, sous la houlette du producteur Mark Plati. Car il s’agit bien de folk songs américaines au service desquelles la chanteuse prouve qu’il est possible de manier le français.

Pour les textes, Axelle avait envie, pour la première fois depuis longtemps, de déléguer en faisant appel à Gérard Manset, Florent Marchet, Miossec et Stephan Eicher. Pour le plaisir supplémentaire d’un duo avec ces deux derniers.

Entre chansons d’amour et chansons engagées (« La claque », le premier single, parle d’une femme battue alors que « La présidente », déjà publiée, connaît un nouveau traitement), Axelle livre un album original (de l’americana en français), clair-obscur et en demi-teintes, clôturant par une reprise de Colette Magny (« Melocoton »). Voilà une belle façon d’inaugurer sa nouvelle collaboration avec le label français Naïve (cf. Carla Bruni et Arno). Music & Roses-EMI. Concert au Cirque royal le 27/5. http://www.axelle-red.com/

Britney Spears Femme fatale *

Britney fait bien de vite sortir son disque avant celui de Lady Gaga, prévu en mai. L’ex-petite fiancée de l’Amérique se fait femme fatale pour un album qui, une fois de plus, abuse du vocoder, pour emballer des chansons souvent écrites à huit ou dix mains. « Till the world ends », « I wanna go » et le « Big fat bass » de et avec Will I.Am valent le détour. Dommage que le reste fatigue vite. Jive-Sony Music.
http://www.britneyspears.com/

Duran Duran All I need is now

Sous prétexte que des gamins remettent au goût du jour les sonorités eighties, tous (OMD, Simple Minds, Human League…) reviennent. Cela fait plus d’une décennie que Duran Duran tente, en vain, le come-back. Ce nouvel effort n’est pas meilleur que les précédentes tentatives, malgré les efforts déployés par le producteur du moment, Mark Ronson. PiaS. Le 12/6 à Forest National. http://www.duranduran.com/

Smith Westerns Dye it blonde *

Deuxième album pour ces jeunes Chicagolais, petits frères de Jeff Lynne, biberonnés aux chansons de John Lennon (la sonorité « Instant Karma ») et Marc Bolan. Mais cela ne gêne en rien, dans la mesure où les chansons sont vraiment lumineuses, bourrées d’une belle énergie sans complexe. Un disque dépouillé qui donne la pêche. Domino-Konkurrent. Le 13/4 au Bota. http://www.myspace.com/smithwesterns

Peter Bjorn and John Gimme some *

L’air de rien, c’est déjà le sixième album que publient les Suédois amoureux d’une pop passée à la moulinette folk. Les amoureux de Vampire Weekend retrouveront ici cette simplicité mélodique dotée d’une richesse harmonique servant des chansons pétant la forme. Sans doute le plus rock de leurs disques. Cooking Vinyl-V2. Le 8/4 au Bota. http://www.myspace.com/peterbjornandjohn

THIERRY COLJON

commenter par facebook

2 commentaires

  1. Oli

    6 avril 2011 à 11 h 42 min

    A mon avis Coljon n’a pas du écouter le Duran qui est le meilleur depuis le Wedding album. Seul un titre est plus faible.

  2. JSBX

    7 avril 2011 à 8 h 36 min

    Ah ah, sortie Pop-rock…Axelle Red ,Britney Spears,Duran Duran….ah ah

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>