A l’école de la vie avec GCM

Critique Grand Corps Malade a inauguré, jeudi au Cirque royal, sa mini-tournée belge qui passe par le Théâtre de Namur ce vendredi 8 et le Forum de Liège samedi 9.

Passer une heure et demie en compagnie de Fabien, c’est une invitation à être meilleur. Ses textes sont une ode à la vie mais aussi au combat quotidien contre toutes les médiocrités. C’est une ode à l’amour quand « Roméo kiffe Juliette » ou quand il se remémore « Les voyages en train ». Fabien parvient à « Toucher l’instant », du nom de ce texte tiré du premier album qui lui sert d’ouverture à son concert. Car il s’agit bien d’un concert avec son groupe (piano-accordéon, guitare, basse et le fidèle Feedback à la batterie et aux percussions).
Avec Fabien, les mots dansent et virevoltent, d’amour et de révolte. Son timbre de voix grave est une mélodie à lui tout seul et quand il s’en prend, à raison, à l’ « Education nationale » (en France) ou quand il défend la mixité dans son quartier de banlieue parisienne (« Je viens de là »), le poète se fait militant sans rien perdre de sa séduction. Il veut que le monde change et dit « J’attends ». Et en attendant, il soutient de nombreuses associations comme, en Belgique, Sixième Sens, l’équivalente de son Ça peut Chémar ! (qui figure sur son polo) pour venir en aide à l’insertion sociale et culturelle des handicapés.
Il devient tout tendre quand il évoque son gamin (avant comme après sa naissance) ou son père et sa mère à qui il dit simplement merci. A notre tour de lui dire merci pour cette saine bouffée d’oxygène, ces mots justes et beaux, élégamment servis par une mise en scène intimiste et des musiques prenantes. Il est même parvenu à faire chanter la salle, le bougre !

THIERRY COLJON


Photos Alain Dewez


commenter par facebook

1 commentaire

  1. PierreGillot

    8 avril 2011 à 6 h 41 min

    A ces artistes, nous disons simplement merci.
    Un pur moment de bonheur et d’humanité.

    Merci Fabien, Dr House de la culture, tu as rendu le sourir à une amie trés chére.

    A bientôt, j’espére.
    P

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>