L’AB veut une troisième salle

Le nouveau directeur de l’Ancienne Belgique (AB), Dirk De Clippeleir, estime que l’établissement bruxellois aura besoin à terme d’une troisième salle. “La demande pour la grande salle est beaucoup plus importante que ce que nous avons la possibilité de programmer”, déclare-t-il jeudi dans les colonnes du Standaard.

“Notre problème principal est que nous devons désormais remplir la grande salle au maximum pour que l’AB reste rentable”, explique le directeur. “Seuls les concerts dans la grande salle, avec du public debout, rapporte de l’argent. Le reste entraîne des pertes. Donc, plus nous parvenons à libérer la grande salle, plus nous gagnons d’argent. A l’heure actuelle, l’AB ne peut tout simplement plus se développer.”
M. De Clippeleir souligne que certains artistes ne veulent se produire que dans des salles munies de sièges. “Cette disposition de la salle ne permet pas d’accueillir suffisamment de spectateurs. Nous avons besoin d’une salle munie de 1.200 sièges.”


commenter par facebook

1 commentaire

  1. 4sq

    15 avril 2011 à 7 h 39 min

    Rien ne remplacera jamais la grande salle de l’AB dont l’acoustique est de loin la meilleure du pays.
    Saluons une fois encore le dynamisme des responsables de cette salle et leurs excellentes programmations variées à des prix qui restent abordables.
    Seuls bémols ? Les difficultés de parking (inhérents à un centre-ville) et la vitesse à laquelle s’envolent parfois les tickets. (une salle à taille humaine, ca se merite)

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>