Le Congo de Pitcho

Pitcho était donc, cette année, le représentant belge de la section Découvertes du Printemps de Bourges, ouverte à toutes les régions de la francophonie.


La météo estivale, qui pousse les festivaliers à envahir les terrasses ou les pelouses en bordure de l’Auron, autant que l’absence de toute affiche ou de buzz, tout cela fait que la salle du 22-Est est totalement vide quand Pitcho monte sur scène. Il est accompagné du batteur Patrick Dorcéan et, ensuite, de DJ Aral, avant que Fredy Massamba ne rejoigne ce petit monde pour un set haut en couleur, croisement de slam et de musique du monde.

Pitcho l’annonce d’emblée: il parle ici de lui et du Congo dont il a célébré les 50 ans de l’Indépendance au travers du projet Héritages. Métissages, quête de l’identité et mémoire post-coloniale sont au menu de ce concert qui, petit-à-petit attirera du monde et le fera même danser. Mission réussie pour ceux qui doivent encore en France être découverts, même si, chez nous, ils font déjà figure de pros de la scène belge. Un plus grand soutien logistique, ici en France, ne leur serait pas inutile ceci dit.

BOURGES, DE NOTRE ENVOYE SPECIAL
Thierry Coljon


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>