Le village global est musical

Tout a commencé en novembre 2010, avec la sortie sur le label Crammed, de la double compilation Tradi mods vs rockers : alternative takes on congotronics. Les « tradi mods » du titre sont ces artistes congolais jouant des musiques traditionnelles avec des instruments de leur cru et bien souvent électrifiés selon les moyens du bord.

Entre autres : Konono Nº1, quarante ans de carrière au compteur, et Kasai Allstars. Les « rockers », on sait ce que c’est. Quant à « congotronics », il s’agit d’une série d’albums, initiée avec celui de Konono sorti en 2004, disponible sur le label susmentionné.

Cette compile, qui n’est pas passée inaperçue, a permis de voir à quel point certains artistes occidentaux, comme Animal Collective et autres Micachu, étaient intéressés ou inspirés par ces sonorités africaines. Mieux : on a même décelé des points communs avec des pionniers de la techno, des représentants du post-rock allemand et les bricolages opérés autour du reggae par un Lee Scratch Perry.

Aujourd’hui, ce projet a pris de l’ampleur côté scène avec la douzaine de dates de la tournée « Congotronics vs Rockers ». La première aura lieu ce soir et réunira les Congolais de Konono Nº1 et Kasai Allstars bien sûr, mais aussi les Américains de Deerhoof et Skeletons, l’artiste argentine Juana Molina, les Suédois de Wildbirds & Peacedrums, et les Belges de Hoquets, récemment signés sur Crammed avec leur album… Belgotronics. Précision de dernière minute : les Skeletons, qui reviennent avec un nouvel album sous le bras (People), assureront seuls la première partie de cette soirée, et contrairement à ce qui avait été annoncé, les Girls In Hawaii ne se produiront pas dans le cadre de celle-ci.

Au répertoire ? Notamment des compositions imaginées en commun, là aussi avec les moyens du bord… Avis aux absents : le prochain rendez-vous est fixé au 26 juin, à Couleur Café. Pour faire court, on dira que cette création reflète le village musical global dans ce qu’il peut avoir de plus créatif et d’inventif. Cerise sur le gâteau : elle correspond parfaitement à la musique multiculturelle dont Crammed, poussé par l’envie de fureter aux quatre coins de la planète et de se passionner pour plus d’un genre, s’est fait le chantre depuis ses débuts, il y a 30 ans. Le joli cadeau d’anniversaire que voilà.

Didier Stiers

- Cirque Royal, 20h.
- Le blog de « Congotronics vs Rockers » : http://ctvsr.tumblr.com/


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>