Le brûlot de Daan contre Bart De Wever

THOMAS BLAIRONA la demande du Standaard, le chanteur Daan a écrit une chanson pour Bart De Wever. Une vraie protest song et une attaque « très violente » contre le leader de la N-VA.
Lundi, cela fera un an que la Belgique est sans gouvernement de plein exercice. Pour l’occasion, le quotidien flamand De Standaard a demandé à une dizaine de personnalités de rédiger une lettre à l’attention de Bart De Wever ou d’Elio Di Rupo. Le chanteur bruxellois Daan en a profité pour enregistrer une véritable “ protest song “.

C’st une attaque en règle contre le président de la N-VA qui veut démanteler le pays, contre son humour déplacé, son latin plat et ses comportements de repli. Le refrain est éloquent : “ Ton pays n’est pas le mien, parce que ton pays est une mine terrestre.” Le clip, où défile des images d’explosions, a été filmé par Daniel Demoustier, caméraman et reporter de guerre. «

Dans le Standaard de samedi paraît un sondage qui situe la N-VA à 33,5%. Bart De Wever lui-même recueille 53% d’opinions positives.

Daan est l’invité principal des prochaines Nuits du Soir, le 22 septembre prochain.

Le texte original et la traduction ci-dessous.

Landmijn
(paroles et musiques Daan)

Goeimorgen imbecielen
Een fiets heeft toch 2 wielen
Geen belgie zonder het verdriet
De brakke grond zonder ploeg
De Kleurenwieze zonder troef
De miserie waar niemand om vroeg
Waarom laten we ons ontvoeren
Door koetervlaamse boeren
De bruine zeep op onze vloer
Je schilden en je vrienden
Je nooit meer eensgezinden
Hey sorry loser we hebbenbeide
Kinderen

Jouw land is niet mijn land
want jouw land is een landmijn

Met je kutgevoel voor humor
Je zelfverzonnen tumor
Je straatje zonder einde strategie
President van doodgeboren
Corpulente vlaamse koren
Je cordon sanitaire tussenstop
Pathetische pedante
Ambulante ambetante
Eufemsime voor genante

Jouw land is niet mijn land
want jouw land is een landmijn

Lieve mannen spreekt toch plat latijn
Lieve vrouwen baart een everzwijn
Buitenwipper van gezond verstand
Zwemmer zonder overkant
Belover van t beroofde land
Waar een artiest een echte job zoekt
Een mening zichzelf opdoekt
En niemand nondedju vloekt
Godverdomme

Bonjour imbéciles
Un vélo a bien deux roues
Pas de Belgique sans chagrin
Le sol saumâtre sans charrue
Le whist sans atout
La misère que personne n’a demandé
Pourquoi nous laissons-nous kidnapper?
Par des charabias flamands de paysans
Le savon noir sur notre sol
Tes boucliers et tes amis
Tu ne les auras jamais unanimes
Hey désolé, perdant, on a les deux
Enfants

Ton pays n’est pas mon pays
Parce que ton pays est un champ de mines

Avec ton sens d’humour à la con
Tu t’inventes une tumeur
Ta stratégie du cul-de-ssac
Présidents des morts-nés
Céréale flamande corpulente
Ton arrêt cordon sanitaire
Pédant pathétique
Embêteur ambulant
Euphémisme d’un gênant flop

Ton pays…

Les braves types parlent quand même un latin de cuisine
Les braves femmes accouchent d’un sanglier
Videur de bon sens
Nageur sans rive
Toi qui crois en un pays dévalisé
Où un artiste cherche un vrai job
Une opinion qui plie bagage
Et personne ne jure nondedju
Godverdomme (Nom de Dieu)
(Traduction AS Leurquin/Bernard Demonty)


commenter par facebook

44 commentaires

  1. A.

    10 juin 2011 à 17 h 12 min

    On ne peut pas trouver les paroles complètes quelque part ? :) Merci !

  2. admin

    10 juin 2011 à 17 h 23 min

    les voici, A.
    Traduction en cours

  3. Franske

    10 juin 2011 à 17 h 51 min

    Daan…c’est qui ca ? un dandy qui se maquille, qui porte des lunettes soleil à l’interieur..un m’as tu vu…qui s’interesse en Flandre, ce que dit Daan ? Allez allez..si celui là devient deja une reference pour le soir….

  4. Un heureux Belge

    10 juin 2011 à 18 h 04 min

    Niet slecht, pas mal. On n’aurait pas dû mettre la traduction, cette chanson aurait eu encore plus de sel pour les bilingues.
    Wallon,33 ans de carrière dans la pétrochimie anversoise, j’ai appris à comprendre et à estimer les Flamands, et je crois que le sentiment était réciproque. C’est pourquoi, un Bart De Wever est peut-être de trop dans le paysage politique belge.
    Certains politiciens wallons ne sont d’ailleurs pas en reste, hélas!

  5. Leslie Bangs

    10 juin 2011 à 18 h 24 min

    @ Franske

    Daan, c’est le leader de feu Dead Man Ray, un groupe qui a quelques albums, dont un enregistré avec Steve Albini. Daan a également une excellente carrière solo, tout en maniant divers styles avec brio. Il est également proche de dEUS, Tom Barman, Mauro Pawlowski, …

    A votre question “qui s’intéresse en Flandre à ce que dit Daan, je vous invite à relire l’article, car visiblement le Standaard s’intéresse à lui. Et donc son lectorat.

  6. Fuzzguzz

    10 juin 2011 à 20 h 38 min

    Respect pour un vrai flamand qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense d’un faux belge…

  7. Fuzzguzz

    10 juin 2011 à 20 h 42 min

    Respect pour un vrai flamand qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense d’un faux belge. Apparemment, seuls les artistes flamands osent prendre position contre le repli sur soi et le nationalisme. Bravo à eux… Tant pis pour les autes…

  8. Anne-Christine

    10 juin 2011 à 21 h 58 min

    Voici la chanson

  9. Goiris David

    10 juin 2011 à 22 h 39 min

    Je suis flamand et je dit de plus que les wallon dit non contre les demandes de flandre… le plus que les flamand dit qui a Bart et la flandre.
    Elio prend votre courrage avant c’est trop tart de raison.
    maintenant NVA a presque 35% des vote flamand, V-BL presque 12%… ensemble ca fait 47%…

  10. Jo

    11 juin 2011 à 2 h 13 min

    Génial ça !
    Een echte verademing, ook voor mij als Nederlandstalige !
    Laat NVA Vlaanderen niet kapen !
    La Flandre n’est pàs la NVA !
    Un sincère ‘fuck you’ au néolibéralisme des nationalistes flamands
    (et au tous les autres nationalistes)

  11. jipou

    11 juin 2011 à 7 h 07 min

    Franske, je ne comprends pas bien le but de la remarque “Qui est ce Daan chez les Flamands”, ou est-ce simplement une volonté de venir polluer tous les sujets polémiques touchant au communautaire où les francophones peuvent venir s’informer et exprimer leur opinion.
    Daan est un excellent musicien, un esprit libre qui ne souscrit pas à la pensée unique qui prévaut en Flandre. Beaucoup plus qu’un simple “bekende vlamingen”, c’est un artiste qui ne se laisse pas récupérer dans nos minables querelles de clochers belges. Bravo Monsieur!

  12. Hans

    11 juin 2011 à 8 h 11 min

    Een ronduit belachelijke tekst…

  13. vdcauter

    11 juin 2011 à 9 h 19 min

    Daan me fait penser à un Serge Gainsbourg flamand, avec ses qualités et ses défauts.
    Dommage qu’il y ait quelques fautes de transcription dans ses paroles en néerlandais.
    Merci pour la traduction, mais là aussi il y a des fautes et, plus grave, l’humour grinçant et les jeux de mots du même style de Daan sont escamotés par une traduction littérale.
    Ceci dit, bravo pour l’effort, car Daan, dans sa composition, se laisse souvent entraîner par le son des mots aux dépens parfois de la compréhension de la phrase.

  14. Lionel

    11 juin 2011 à 11 h 27 min

    Daan est un tres chouette artiste Belge ! A découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas ! :o ) :o )

  15. Balaen

    11 juin 2011 à 12 h 17 min

    Je n’ai (bien sûr) pas une grande sympathie pour De Wever. Ça ne m’aide pourtant pas à apprécier ce texte abscons. Qui manifestement ne vole pas très haut…

  16. scorpioleuven

    11 juin 2011 à 15 h 54 min

    @ Balaen : ce texte est peut-être abscons mais il vole bien plus haut que les mensonges du sieur De Wever et de sa bande de ploucs plus haineux les uns que les autres. Je suis un Flamand heureux de vivre depuis près de 52 ans dans cette Wallonie où je ne suis pas emmerdé par de stupides querelles linguistiques qui ne servent que les seuls intérêts des politiciens. Je crains que, le jour où la population flamande se rendra compte que ces revanchards l’ont menée par le bout du nez pour assouvir leurs fantasmes nationalistes, il ne soit trop tard pour la Belgique.

  17. Walter

    11 juin 2011 à 15 h 59 min

    Daan, j’ai toujours plus aimé sa personnalité que sa musique, mais là, il m’épate.

  18. kARL

    11 juin 2011 à 18 h 25 min

    Texte abscons pour qui ne sait lire entre les lignes. S’il est vraiment abscons, comment peut-il “manifestement” ne pas voler très haut ? Mais en fait vous avez raison, ça ne vole pas trop haut au premier degré, et c’est ardu au second… C’est le but, notez, sinon pourquoi deux niveaux de lecture ?

  19. mireille

    12 juin 2011 à 10 h 47 min

  20. Rick McPie

    12 juin 2011 à 11 h 26 min

    Daan est un personnage ! A la fois corrosif, intelligent et ne portant pas d’oeillères. Voyant loin, s’entourant et s’ouvrant à d’autres talents, il est normal de le lire sans surprise face à un courant politique pret à vendre pères et mères pour ne rien laisser à ses enfants. Toute ma sympathie pour ce natif de l’année érotique ;-)

  21. Deep

    12 juin 2011 à 14 h 09 min

    ” Corpulente vlaamse koren ”
    Dans le cas présent le terme ” koren ” ne se réfère pas aux céréales mais bien aux des “Chœurs” des vlaamse zangfeesten il me semble .

  22. Frank

    12 juin 2011 à 14 h 14 min

    Bravo Daan !

    Eén van de 57 % van de Vlamingen die NIET voor de NVA stemt !

  23. Deep

    12 juin 2011 à 14 h 24 min

    Pas “top” la traduction comme par exemple :
    ” Corpulente vlaamse koren ”
    Dans le cas présent le terme ” koren ” ne se réfère pas aux céréales mais bien aux “Chœurs” des vlaamse zangfeesten il me semble.

  24. Bernard Rosenberg

    12 juin 2011 à 14 h 58 min

    Le pire pour les flamands qui ne comprennent pas le sens réel de ce nationaliste puant, c’est qu’il confond nationalisme et indépendantisme de la Flandre. Quand ceux-ci comprendront, il sera trop tard. La Flandre indépendante devra laisser bien plus de droits aux francophones qu’elle n’en laisse aujourd’hui au sein de sa région. On comprend mal dès lors l’acharnement à restreindre ces droits dans les institutions actuelles. Pour autant je suis persuadé que les francophones on tout a espérer culturellement au sein d’une France qui portera enfin, une attention forte à ce qui se passe de francophone sur la terre belge.

  25. kozmik

    12 juin 2011 à 15 h 49 min

    Quelle peut être la portée de ce clone de Brian Fefy flamin dans la crise que traverse notre pays?

  26. nico

    13 juin 2011 à 7 h 42 min

  27. Hennaux Jean (john99)

    13 juin 2011 à 8 h 35 min

    La Cigale chantera-t’elle ne fut-ce que j’usqu’au début de l’été?
    A ajouter à la collection des débilités francophones et situe hélas notre niveau d’intelligence, d’ouverture d’esprit et de respect de l’autre …

  28. chris

    13 juin 2011 à 14 h 27 min

    bedankt Daan, laat ons hopen dat eindelijk het verzet tegen het separatisme en het Vlaams-Nationalisme op gang komt. Het zal niet gemakkelijk zijn, N-VA is sterk vertegenwoordigd in de raad van bestuur van de VRT.

  29. LeFlamand

    13 juin 2011 à 19 h 37 min

    Ah oui, une chanson stupide compossée de paroles grossières gratuites qui ne fait pas le moindre effort d’apporter une solution, c’est ça ce qui nous faillait!
    Quand on raconte les Flamands de manière arrogante et hautaine ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas penser sur une air infantile, ils te suiveront à la minute bien sûr.
    Je ne suis pas flamigant du toute et je ne pas beaucoup de sympathie pour la NVA ni pour son leader. Mais cela ne veut nullement dire que j’aimerai être associé à de tels platitudes.
    Daan, votre humour est exangue!

  30. j.henrard

    13 juin 2011 à 19 h 51 min

    Daan nous change des bons sentiments des artistes
    francophones, et de leur attitude docile envers les hommes politiques de sud du pays.
    Facile de critiquer DE WEVER ou le VLAAMS BELANG.
    Nos hommes et femmes politiques seraient-ils
    meilleurs qu’en FLANDRE ? Chapeau, DAAN !
    A quand un brulot d’ADAMO, POELVOORDE, GELUCK…?

  31. Lieven

    13 juin 2011 à 20 h 48 min

    Daan, een protestsong is wel wat meer dan een zielige scheldpartij zonder ernstige argumenten, Zelfde niveau als ook de hele ‘niet in mijn naam’ beweging.
    Ronduit lachwekkend.

  32. nadine

    14 juin 2011 à 8 h 48 min

    Bedankt Daan, ik zou willen dat de silent majority iets luidruchtiger wordt dan die haatzaaiende minderheid van zogenaamde vlamingen, die dietse brulapen vertegenwoordigen ons niet, laat dat duidelijk zijn en ik hoop dat eventuele proteststemmers hun verstand terugkrijgen in plaats van het fascisme te voeden

  33. Mr Wang

    14 juin 2011 à 12 h 05 min

    Tant qu’il y aura quelqu’un pour se lever contre l’hégémonie arrogante des paysans nationalistes flamingants négatifs, ce pays ne sera pas complètement foutu. Bravo à Daan!

  34. Juliana

    16 juin 2011 à 8 h 00 min

    Bravo Daan,Ik zelf ben vlaming ( Belg)en hoe is het mogelijk dat men voor een familie coloborateur Fasist en Dictateur Sadam Bart Dewever gaat stemen ja ik heb altijd geweten dat vlamingen een bende schapen zijn”doe jij het ehwel ik ook” ook maar geen ene persoonlijkheid op zich nemen schandaleus.
    Ik hoop dat prins Philipe van Belgie gauw het roer in handen krijgt voor het Respect van Belgie terug te krijgen hij is naar China geweest en teug gekomen met 15milard euro in contracten Vraag eens aan Dewever hoeveel hij al opgebracht heeft aan de Belgische staat? Met Koning Bouwdewijn gingen ze dat zeker niet ( durven) doen

  35. Carine

    16 juin 2011 à 13 h 44 min

    Begrijp nu eindelijk eens dat het land gewoon HERVORMD moet worden. De ‘werkende’ bevolking werkt tot 4 augustus voor de overheid. We hebben hier 48 ministers (!!!) in dit kleine land. In Nederland maar 12. Daar gaat het over bij de NVA, niet over nationalisme en separatisme. Maar het is natuurlijk veel gemakkelijker om met die termen te gaan zwaaien en zo alles te blokkeren.

  36. Daphné

    16 juin 2011 à 20 h 50 min

    Sur la lien suivant, une traduction commentée, qui permettra peut-être aux francophones de mieux comprendre les allusions et jeux de mots de Daan :

    http://www.goshiplabs.com/daan-landmijn

  37. Mr Wang

    17 juin 2011 à 12 h 10 min

    Merci Daphné pour le lien :-) Ce qui prouve que ceux qui disent que la chanson de Daan est vulgaire et insultante sans subtilité ont tout faux. C’est du très bon Daan, musicalement aussi.
    A Carine: vous n’avez pas besoin d’une réforme de l’Etat. Personne en Belgique n’a besoin de ça, sauf la NVA pour se faire de beaux cadeaux! Vous, à part un salaire, une bonne sécu, une belle maison et le bonheur, de quoi avez-vous besoin? Ce n’est pas la NVA qui va vous donner tout ça!!! Just think!

  38. Juliana

    17 juin 2011 à 14 h 41 min

    Carine, het is al 50 jaar dat het duurt al die zever
    met of zonder 48 minsters en duidelijk is het dat Dewever separatisme vraagt, waar heb je al gezien dat een partij N-VA vormt ( Front)met 2 partijen van de opositie? noemen we dat niet vriendjes politiek, nemen jullie de mensen voor idioten
    Ik ga voor een separatisme lieve walen scheid u van
    die flameganten in godsnaam die patateboeren en binnekort gaan ze er weer mogen planten.

  39. Hub

    20 juin 2011 à 16 h 56 min

    Traducteur moi-même, je trouve votre traduction et vos notes explicatives excellentes, Daphné et Laurence.
    Merci

  40. Willy

    6 juillet 2011 à 10 h 16 min

    Chès amis, beste vrienden,

    Je suis convaincu que notre pays a

  41. Willy

    6 juillet 2011 à 10 h 21 min

    Beste vrienden, chèrs amis,

    Je suis convaincu que notre pays a besoin d’un réforme d’état. Le CD&V a déjà eu sa chance en 2007, sans résultats, aussi a cause de l’attitude réfusant de certains partis francophones. Aujourd’hui en Flandre, le NVA donne l’impression d’avoir les capacités de changer et de réformer, mais en réalité, ce n’est du marketing. Le NVA reste un parti nationaliste flamande. Mais ne vous trompez pas: il y a encore toujours une grande majorité des flamandes qui veut des SOLUTIONS pour le pays, au lieu de la séparation!

  42. francoise

    7 juillet 2011 à 18 h 07 min

    Effectivement, ce personnage est de trop dans le paysage belge. Pour quand un cordon sanitaire ?

  43. elise.Lemaire

    11 juillet 2011 à 21 h 33 min

    Vous êtes beau. Votre voix est grâve et juste. Vos paroles rappelle mon ami Jacques Brel. Pouvez-vous expliquer ?

  44. HOUS C.

    30 juillet 2011 à 5 h 43 min

    Et quid? ..si un homme politique flamingant était kidnappé ? Conséquences pour la cotation S&P de la Belgique ? Pour la monarchie ? La police va t elle le retrouver …vivant ? C’est le sujet de la satire politico-policière “L OTAGE FLAMAND” disponible sur le web…et bientôt en librairie.
    Humour et expressins idiomatiques inclus.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>