La mine d’or des Fleet Foxes

Sous les offensives anglaises depuis le début de la journée (The Vaccines, Kasabian, Kaiser Chiefs), Rock Werchter s’est donné de l’air, dimanche, en compagnie des Fleet Foxes. Entre folk, rock et envolées lyriques, les Américains élèvent le niveau. Soleil ou pas, chez eux, on joue avec le bonnet : leur collection automne-été 2011 est exceptionnelle.

Chemises à carreaux, bonnets, pulls. Difficile, en compagnie des Fleet Foxes, de coller aux couleurs saisonnières. Ici, les cordes crépitent au coin du feu, ‘White Winter Hymnal’ fond sur scène et les Fleets Foxes imposent leurs barbes sur les hauteurs de la vague néo-folk.

Sous la Pyramid Marquee, les six renards de Seattle ont livré un show mémorable. Avec des harmonies vocales à décrocher la lune et une propension à déployer les guitares au-delà des bois, les garçons ont sublimé leurs mélopées pastorales.

Tirées du tout chaud Helplessness Blues, les nouvelles chansons (‘The Cascades’, ‘Grown Ocean’, ‘Sim Sala Bim’ ‘Lorelei’, etc.) se fondent parfaitement dans les décors bucoliques esquissés par le sextet depuis ses débuts. Coup de chapeau à l’aventureux ‘The Shrine/An Argument’ et ses dix minutes irrésistibles, achevées dans les crissements d’un dérapage free-jazz. Audacieuses, plus complexes, les structures musicales ne freinent jamais l’élan des anciens morceaux qui, émotionnellement, atteignent encore des pics vertigineux. ‘Mykonos’, ‘Your Protector’ ou ‘Ragged Wood’ sont toujours rivées sur les boiseries orchestrées par Simon & Garfunkel ou Crosby, Stills, Nash & Young. N’empêche, sur scène, c’est d’une efficacité à toute épreuve.

L’air de ne pas y toucher, Robin Pecknold s’inscrit comme un des meilleurs songwriters de sa génération. Tourné vers le passé, mais définitivement dans son temps, le garçon flirte avec son époque comme personne. Reprises en chœur par un public exalté, ses chansons ont, ce soir, goûté à l’éternité.

Nicolas Alsteen

Setlist
- The Cascades
- Grown Ocean
- Drops in the River
- Battery Kinzie
- Sim Sala Bim
- Mykonos
- Your Protector
- White Winter Hymnal
- Ragged Wood
- Lorelei
- The Shrine/An Argument
- Helplessness Blues


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>