Hoquets : un groupe qui planche fort

hoquets

A moins de s’être exilé du pays ces derniers mois, difficile de ne pas avoir entendu parler un minimum des Hoquets. Ils sont trois : un Belge, un Américain et un Français, ça commence comme une blague de cour d’école, sauf que ça n’en est pas une. Le groupe, dont les membres jouent sur des instruments confectionnés par leurs soins à partir de matériaux de récupération, s’est d’abord manifesté par quelques titres totalement décalés, déjà un peu cultes. L’album, le premier, intitulé Belgotronics, est sorti début avril sur le très sérieux label Crammed. Depuis, Maxime, McCloud et François, plutôt punks dans l’âme, ont rejoint le projet Congotronics vs Rockers, apprécié aux Nuits Botanique comme à Couleur Café (et réunissant notamment Konono Nº1, Kasai Allstars, Deerhoof, Juana Molina…). En plus d’avoir fait la première partie du Staff Benda Bilili à l’Ancienne Belgique. Prochaines étapes de ce périple : les Ardentes bien sûr, mais aussi le Lasemo, Dour, les Vieilles Charrues, le Paléo, Esperanzah, Dranouter et on en passe…

Samedi 9, 17h00-17h40, Aquarium.

DIDIER STIERS

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>