Et parfois il pleut…

C’était trop beau ! Après deux jours de clémence météorologique, voilà que la pluie s’invite à la fête et trempe le site des Ardentes. Du coup, les artistes qui jouent sous le chapiteau bénéficient d’un petit supplément de public tandis que ceux qui chantent à l’Open Air le font devant nettement moins de monde qu’à l’habitude.

Avigdor Zahner-Isenberg et ses camarades d’Avi Buffalo ont beau venir de Los Angeles et nous proposer une pop pleine de soleil, il y a aussi beaucoup de mélancolie dans les ballades distillées au fil d’un set joyeusement brouillon. Et ça, ça fait vraiment bien dans le décor du jour. De sa voix de fausset, le chanteur invite, le temps d’une nouvelle chanson : « Sleep on the floor ». Ben non merci, pas tout de suite : une grande flaque a fait son apparition sur la dalle de béton du HF6.

A l’Open Air non plus, on ne se coucherait par terre pour rien au monde. Tout au plus peut-on s’asseoir, sur le pratique revêtement couvrant l’herbe, mais à condition d’être un peu équipé. Les cinq Londoniens de Chapel Club, descendants de Joy Division en passant par Interpol & co, y font les frais des averses. Le chanteur constate, grimace à l’appui, et remercie les courageux.

Didier Stiers


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>