Les festivaliers à la recherche d’”aventure”

Les personnes se rendent davantage dans les festivals afin d’y vivre une “aventure” plutôt que pour des raisons culturelles, selon une enquête réalisée auprès de 513 festivaliers par un étudiant en communication, Pieter Vanbosseghem, dans le cadre de son mémoire de fin d’études à l’université de Gand.

Dans le top 5 des motivations des festivaliers, la culture se trouve ainsi seulement à la 5e place. Les personnes empruntent davantage les chemins des festivals à des fins d’aventure, attirés par les éléments non planifiés laissant la place aux événements inattendus, et tenant compte de ce que les autres vont penser d’eux, explique Pieter Vanbosseghem.
Se détendre et socialiser
Les jeunes festivaliers se rendent également davantage en festivals que leurs aînés dans le but de se “détendre”. Ce sont aussi surtout les jeunes et les femmes qui attachent de l’importance à la valeur “sociale” des festivals. Le public féminin est davantage attiré que son homologue masculin par l’attrait de l’événement, l’ambiance et les aspects du show.

A la suite de son enquête, Pieter Vanbosseghem a répertorié des groupes de festivaliers. Dans ce classement, on y retrouve: les festivaliers qui ont plusieurs buts (28,6 pc), suivi de ceux qui se font plaisir (27,1 pc), puis ceux qui viennent pour se détendre (22,3 pc), ceux qui viennent pour l’aspect social (14,4 pc) et finalement ceux qui fréquentent les festivals pour la plus-value culturelle (7,6 pc).

(belga)


commenter par facebook

2 commentaires

  1. Laurent

    20 juillet 2011 à 13 h 44 min

    Gilles Lipovetsky explique très bien les raisons du succès des festivals et de cette “résurrection de la fête” dans son ouvrage “Le bonheur paradoxal”.

  2. Laurent

    20 juillet 2011 à 13 h 49 min

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>