Raphael comme à l’AB

raphael1 Les festivals sous la pluie, ce n’est pas vraiment son truc, Raphael. Quand on le retrouve quelques instants avant de monter sur la grande scène, il ne semble pas encore très réveillé. Il vient de Bordeaux où la météo fut “ignoble”. Et là, il n’a pas l’air de trop le sentir.

Il annonce d’emblée la couleur: le concert sera identique à celui de l’AB, plus rock’n'roll, plus proche du disque, que ce qu’il livre par exemple dans les festivals du sud de la France: “Là-bas, j’enlève ce qui est trop rude. En Belgique, c’est différent, vous avez l’habitude des sonorités rock, plus âpres. Avec Arno, Ghinzu ou dEUS. A l’automne, je compte d’ailleurs venir vivre quelque temps à Bruxelles. Même si je connais bien Liège.”
Quand on lui demande ce qu’il préfère dans les festivals, il répond très sérieusement: “les merguez”. T.C.

raphael1

Image 1 de 3

SPA FRANCOFOLIES 2011 RAPHAEL POUR LE SOIR PHOTO DOMINIQUE DUCHESNES


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Pingback: Air Esperanzah : 30.000 passagers | Le Soir | Actualités des Journaux

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>