Le BSF s’ouvre en douceur

lesoir

Vendredi, 18 heures précises, les Bikinians montent sur la grande scène installée au fond de la place des Palais et donnent le coup d’envoi de ce dixième BSF. Le cœur de Bruxelles est livré pour dix jours aux concerts, théâtre, son et lumière, apéros, barbecues et, pour ceux qui n’en auraient pas assez, une fois les douze coups de minuit passés, afters variées en divers endroits de la ville…

Pas toujours amusant, d’essuyer les plâtres. En découvrant les Bikinians quelques instants après le début de leur prestation, on repense à Akro le rappeur, « ouvrant » au même endroit pour la Fête de la Musique, il y a deux mois. Entamer devant un public épars est une expérience rarement amusante.

Il faut donc toute la bonne volonté du groupe bruxellois pour faire bouger la petite centaine de spectateurs déjà présents. Les accents pop de l’album Follow the d.o.t.s. disparaissent sous les riffs et les coups de batterie, le ton est salement rock’n’roll. Quand il ne descend pas dans le public, le chanteur, montures et collants jaunes, dédicace « Back seat queen » à Fabiola. « Hit the fan » vient clôturer un set musclé mais qu’on aurait pris plaisir à déguster dans un endroit un peu plus approprié. Ou au sein d’une assistance plus chaude…

Vingt heures : cette fois, le public afflue vraiment et s’en va grossir les premiers rangs. La réputation d’Hooverphonic n’a rien perdu au changement de chanteuse. Le groupe d’Alex Callier a entamé son set avec « One two three », extrait du dernier album en date, puis enchaîné avec la plage titulaire, « The night before ». Le son gagne progressivement en clarté, semble-t-il…

Toujours pro, l’ami Callier. Et toujours un clin d’œil à l’attention du public. « Pour nous ce soir, jouer ici, c’est un peu comme une Fête nationale supplémentaire. Le 21 juillet, nous étions en Italie. » La réflexion est d’à-propos, parfaite pour introduire « Club Montepulciano ». Les riffs de Raymond Geerts ramènent quelques années en arrière, à l’époque où Hooverphonic mettait de la musique de film dans ses compositions. Pour un peu, on verrait passer James Bond…

Pour l’heure, c’est une foule mélangée qui grossit. Un couple un peu âgé s’aventure plus haut sur la place avec deux pliants. Assis, c’est sûr, Monsieur et Madame devront se contenter des grands écrans. Un autre couple, nettement plus jeune celui-là, vient d’arriver avec deux bambins. Plus loin, un papa en short trimbale sa petite fille. On le taxerait volontiers d’optimiste : 20 h 30 et toujours pas une goutte de pluie, ça cache quelque chose, par les temps qui courent ! Un sponsor, bien optimiste lui aussi, distribue des chapeaux de paille… que certains, entre deux goulées de pils amenée en canette, s’empressent de customiser…

23h. Ponctuels, les “boys” d’Archive ont donné à 23h le coup d’envoi du dernier concert du jour, sur la place des Palais. Si entre les passages instrumentaux hypnotiques, leur rock un peu psyché s’avère toujours aussi habité, ce sont les compos les plus énergiques qui ont été privilégiées, grand espace oblige…

.

Didier Stiers


commenter par facebook

4 commentaires

  1. Béatrice

    12 août 2011 à 22 h 37 min

    Heu… zêtes sûr que vous y étiez … ? Ou vous êtes aller faire un très grand tour entre Hooverphonic et Archive… ? Parce que pas un mot sur la foule qui s’est ramenée en grand nombre pour le concert d’Ozark Henry… dont vous ne dites rien non plus. Un trou de 2 à 3 heures… très fort ;-)

  2. ozark henri

    13 août 2011 à 1 h 05 min

    entre hooverphonic et archive, y a eu ozark henri aussi; pourquoi le passer sous silence?
    Quand même gros bémol pour l’orga (encore cette année) qui n’arrive pas à gérer l’afflux massif du premier soir des gens qui veulent échanger leur billet contre le bracelet pass : une heure de file vers 19h pour ceux qui espéraient voir hooverphonic. Ok, tout le monde arrive en même temps, mais c’est +/- prévisible…

  3. Xav

    13 août 2011 à 9 h 38 min

    Bonjour,
    J’étais au BSF hier soir et bizaremment entre Hooverphonic (bon concert) et Archive, il me semble bien qu’un autre concert aie pris place, un certain Ozark Henry. Artiste Belge avec une jolie carrière qui a donné un vrai bon concert ! Il mériterait peut être un petit mot dans cet article ? non ????
    Bàv

  4. Chris

    13 août 2011 à 10 h 02 min

    oui d’autant que c’était surement un des meilleurs (il a même communiqué :-) ) concerts d’Ozark depuis quelques temps

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>