Pukkelpop pour finir l’été

lesoir

Dans l’été festivalier, le troisième week-end du mois d’août rime avec… Kiewit ! Le Pukkelpop est l’un des derniers gros rendez-vous de la saison.
Complet, c’est complet de chez complet, depuis le 26 juillet dernier ! Comme quasi tous les autres gros festivals de cet été, et quelques-uns de taille moindre également, les organisateurs du Pukkelpop ne laisseront entrer sur leurs belles pelouses que ceux qui auront pris la peine de recourir aux préventes. C’est d’autant plus à souligner que les tickets ont commencé à partir comme des petits pains alors que la totalité de l’affiche n’avait pas encore été dévoilée. Un programme qui, en outre, s’est quelque peu commercialisé au fil des ans. La preuve pour cette édition encore, quand on lit sur le site du festival que « les têtes d’affiche de cette année sont des artistes comme Foo Fighters, Eminem, dEUS, Duck Sauce et The Offspring »… A ceux-là s’ajoutent quelques déjà vus l’an dernier, ici ou à Werchter, tels Thirty Seconds To Mars, Skunk Anansie ou les Ting Tings. Ce qui ne veut pas dire que nous n’en retrouverons pas certains avec plaisir. Les Fleet Foxes, par exemple.

Qu’on se rassure, trois jours et huit scènes, ça laisse suffisamment de temps et de place pour aller faire les découvertes qui ont toujours été l’une des raisons d’être du grand raout hasseltois. En voilà d’ailleurs ci-contre déjà cinq…

Comme chaque année, les rendez-vous strictement musicaux sont agrémentés de projets divers et variés. Comme ce Salon Fou où vous trouverez peut-être le temps de vous faire maquiller, couper les tifs ou customiser le t-shirt. Moins neuf : le Petit Bazar, un « concentré de curiosités » où il devrait faire aussi bon manger que bronzer ou écouter un groupe de reprises… parodique. La touche d’humour pour survivre à un été de festival, c’est indispensable !

Cinq rendez-vous à ne pas manquer, côté découvertes

Sebadoh

Bassiste de Dinosaur Jr, fondateur de The Folk Implosion, Lou Barlow est aussi le leader de Sebadoh. Alors que leurs albums Bakesale et Harmacy sont remasterisés et réédités chez Domino, ces pionniers de l’indie rock lo-fi ont repris la route. Le samedi, de 20 h 40 à 21 h 30, au Club. http://www.myspace.com/sehbahdough

Mini Mansions

Le jeune bassiste de Queens of the stone age, Michael Schuman, s’aventure avec deux potes et beaucoup de talent dans une pop à la Beatles, Beach Boys, Zombies. Un trio basse-batterie-clavier, avec de rares guitares, qui, dit-on sonne méchamment en live. Le vendredi, de 13 h 30 à 14 h 10, au Club. http://www.myspace.com/minimansionsmusic

Kurt Vile & The Violators

Pour beaucoup découvert derrière les guitares de War on drugs, Kurt Vile a enregistré avec Smoke ring for my halo une petite merveille. Un album qui sent bon l’Amérique. « I don’t wanna change but i don’t wanna stay the same… »
Le jeudi, de 21 h 10 à 21 h 55, au Château. http://www.myspace.com/kurtvileofphilly

Miles Kane

Moitié des Last Shadow Puppets, son groupe formé avec l’Arctic Monkey Alex Turner, et leader de feu les Rascals, Miles Kane a sorti son premier disque solo, Colour of the trap, en mai dernier. Toujours impressionnant sur scène et « so mod ». Le jeudi, de 18 h 25 à 19 h 15, au Club.

What’s my name ?

Edward Sharpe & The Magnetic Zeros. L’ex-membre d’Ima Robot Alex Ebert change encore de nom. Après avoir dévoilé en début d’année un album évoquant Dylan et les Kinks sous le nom d’Alexander, il débarque à Kiewit as Edward Sharpe. Jeudi, de 13 h 55 à 14 h 35, au Club. http://www.myspace.com/edwardsharpe

Infos : www.pukkelpop.be

Didier Stiers & Julien Broquet

commenter par facebook

1 commentaire

  1. allow

    18 août 2011 à 8 h 00 min

    Et j’ajouterai (bien que j’en serai pas cette année) à Kiewit) The Antlers et The Other Lives, auteurs de deux des plus beaux albums que j’ai entendu cette année…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>