Les ombres Chinoises de Camille

Depuis Le Fil et ce spectacle dense et original vu en ce même Cirque royal, on savait ce dont était capable Camille. Vendredi, elle présentait, pour la première fois en Belgique, sa nouvelle scène inspirée par son récent Ilo veyou.

On dit scène plutôt que concert, on pourrait presque parler de théâtre musical tellement la chanteuse française a le chic pour enrober, illuminer ses chansons croisant le music-hall, les borborygmes, l’a capella et les mélodies touchantes. Tout tient au départ à un fil, celui au bout duquel pend une ampoule. Pour toute la première partie du spectacle consacré au seul dernier album, la chanteuse fera un pas de deux avec cette lumière, créant d’intéressantes ombres chinoises, mettant en valeur sa violoniste Christelle Lassort et ses deux musiciens casqués, son homme Clément Ducol (piano et guitare) et le fidèle bassiste Martin Gamet. C’est d’ailleurs ce dernier qui, sous le nom de Gribz, s’est chargé de la première partie, avec son folk en anglais plutôt illuminé.

Après l’entracte, l’ambiance est tout autre, beaucoup plus enjouée, pour ne pas dire traditionnelle. L’intensité et la densité de la première heure font place à « Ta douleur » et une exubérance qui pousse Camille, comme sur « Cats & dogs », à convier sur scène des spectateurs miaulant et aboyant. L’humour aussi permet au public de se manifester, Camille se transformant en reine de bal dominant son sujet, se permettant tout et n’importe quoi (l’alphabet passé en revue avec le public chantant), pour au final livrer, dans son ensemble, une prestation à deux vitesses, balisée par une voix aussi exceptionnelle que sa personnalité et un final émouvant dédié à la mémoire de Lhasa.

THIERRY COLJON

http://www.camille-music.com/

[youtube RL4pe3caZEY]
[youtube Qt_eQaMeNyk]


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>