Metronomy en mode funky

Apothéose de cette semaine Autumn Falls, les Anglais de Metronomy ont fait le carton plein dans une AB conquise d’avance par « The English Riviera », un des disques pop de l’année.

L’Ancienne Belgique avait la moiteur des grandes soirées bruxelloises, hier. Metronomy, c’est la tête d’affiche de ce festival indoors qu’est l’Autumn Falls. Tout simplement parce que les Anglais ont sorti avec « The English Riviera » un petit chef d’oeuvre pop tout en finesse et subtilité. Nominé au Mercury Music Prize (et défait par PJ Harvey), ce troisième album se démarque de ses prédécesseurs en délaissant l’aspect dance-floor du groupe.

C’est pourtant ce versant de Metronomy qui domine en live. A quatre, devant des dessins géants à leur effigie, chacun une loupiotte à la droite du coeur, les quatre Metronomy se lancent dans un set aux accents funky-synthétiques mené par une basse à la fois sautillante et carrée. Car on reste dans une structure pop et on en sortira pas – ou si peu. Pop et funky, donc, la formule est hyper efficace, il faut bien l’avouer. Le public est chaud comme à un concert de Bon Iver, ça bouge dans (presque) tous les coins. Joseph Mount rehausse encore la température de la salle en n’hésitant pas à s’exprimer en français entre les morceaux (le public est surtout francophone). Ça a l’air facile, comme ça, la vie d’un groupe pop.

Pourtant, si on apprécie la performance, c’est malgré tout avec une certaine distance. On adhère bien au parti-pris funky, tout en regrettant un peu la finesse des compositions du dernier album. Exemple, lorsque Metronomy enchaîne les deux plus belles pièces de « The English Riviera » (‘The Bay’ et ‘The Look’), on n’y trouve pas de valeur ajoutée par rapport au disque. Le son n’étant par ailleurs pas non plus über clair (en tout cas, de notre position, coincé sur la gauche). D’un autre côté, on n’aurait pas rechigné à ce que le groupe s’éloigne de sa cage pop et la joue dance-floor décomplexée. Car on sent Metronomy capable de retourner une salle comme peuvent le faire les 2 Many DJ’s, par exemple. Ce sera peut-être pour la prochaine fois. Car c’est sûr, il y aura une prochaine fois.

Didier ZACHARIE

http://www.metronomy.co.uk/

[youtube sFrNsSnk8GM&ob]
[youtube dpLZg0D3NVM]
[youtube hx-n5HvyGtA]

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

1 commentaire

  1. Romain

    28 novembre 2011 à 12 h 46 min

    Un public déjà conquis par un dernier opus qui, à mon sens, trônera dans les meilleurs albums de l’année.

    Nous étions également coincé sur la gauche (1er balcon) et, oui, le son n’était pas des plus limpides!!!

    Pour notre part, nous avons été conquis par la prestation de Metronomy nouvelle mouture. L’arrivée de nouveaux membres apportent un plus indéniable. Metronomy n’est plus juste génial à écouter, ils sont devenus très attractifs sur scène.

    On espère les redécouvrir rapidement et, croisons les doigts, avec des titres qui auront dépassé la version CD.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>