Your Song #23. Immigrant Song, Led Zeppelin

Si l’Islande était un grand pays de rock and roll, ça se saurait. A part Bjork et Sigur Ros, qui ne font pas vraiment dans le rock, c’est le désert de glace. Pourtant, sans l’Islande, il n’y aurait jamais eu Immigrant Song, ce classique phénoménal de Led Zeppelin.

C’est Robert Plant qui l’explique : “En 1970, nous étions les invités du gouvernement islandais pour une mission culturelle. Nous devions jouer un concert à Reykjavik mais le jour précédant notre arrivée, les fonctionnaires sont partis en grève. Il y avait un sérieux risque que le concert soit annulé. Alors c’est l’Université qui nous a préparé une salle et ça a été phénoménal. Les mômes étaient fantastiques et on s’est éclatés. ‘Immigrant Song’ c’est l’histoire de ce voyage et c’est cette chanson qui ouvre cet album (Led Zeppelin III) qui allait être totalement différent des autres. »
[youtube nBmueYJ0VhA]

La chanson décrit l’expédition d’une bande de Vikings en direction de l’ouest vers de nouvelles terres, We come from the land of the ice and snow. C’est le marteau des dieux, the hammer of gods, le marteau de Thör, l’arme la plus puissante de toutes, qui symbolise la protection de l’univers face aux forces du chaos, qui mène leurs bateaux vers de nouveaux rivages. The hammer of gods, une expression que les fans utiliseront très vite pour qualifier le son de Led Zeppelin. Ce sera également le titre de la célèbre biographie du groupe écrite par Stephen Davis.

Ces Vikings veulent en découdre avec les hordes, fight the horde, pour chanter et pleurer, to sing and cry. Ils invoquent le Valhalla, le paradis des guerriers morts au combat. Les choses sont claires, ils iront jusqu’au bout, à l’ouest, the western shore. L’Amérique peut commencer à trembler…

Il ne faut jamais l’oublier, Led Zeppelin est avant tout un groupe de scène. Led Zep sur scène, ce sont les armées de Thor qui déferlent sur la lande, des performances dantesques, parfois de plus de 4 heures avec des solos de Page, de Bonham ou de Jones pouvant dépasser les 40 minutes ! Voilà l’apport le plus important de l’Islande à l’histoire du rock !

À peine six jours après son passage en Islande, Led Zeppelin joue Immigrant Song pour la première fois au festival de Bath, en Angleterre. Le titre devient rapidement lepremier hymne heavy metal de l’histoire et sera joué en ouverture de tous les concerts du groupe jusqu’à la mi-1972. Tout simplement parce que l’Islande, comme le disait en rigolant Robert Plant lors d’une interview radio, leur avait fait « penser aux Vikings, aux drakkars… et au ventre de John Bonham … Et bang, Immigrant Song était née ! » Immigrant Song, la seule chanson comique d’un groupe finalement très sérieux !

Axel du Bus

Immigrant Song, Led Zeppelin

A-ah-ahh-ah, ah-ah-ahh-ah
We come from the land of the ice and snow
From the midnight sun where the hot springs blow

The hammer of the gods will drive our ships to new lands
To fight the horde and sing and cry, Valhalla, I am coming

On we sweep with, with threshing oar
Our only goal will be the western shore

Ah-ah-ahh-ah, ah-ah-ahh-ah
We come from the land of the ice and snow

From the midnight sun where the hot springs flow
How soft your fields, so green
Can whisper tales of gore, of how we calmed the tides of war
We are your overlords

On we sweep with, with threshing oar
Our only goal will be the western shore

S-so now you better stop and rebuild all your ruins
For peace and trust can win the day despite of all you’re losin’
Ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh
Ahh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh
Ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-ooh, ooh-oo


commenter par facebook

1 commentaire

  1. discographie Led Zeppelin

    3 décembre 2011 à 16 h 45 min

    Issue de la discographie Led Zeppelin cette chanson est reprise dans Shreck

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>