Les Stone Roses préparent un nouvel album

Les Stone Roses rattrapent le temps perdu. Fraîchement reformés pour une série de concerts qui s’annonce grandiose, les Mancuniens viennent de signer avec deux maisons de disques pour une éventuelle nouvelle sortie.

Dès les premières répétitions après les retrouvailles, il a été dit que les quatre Mancuniens travaillaient sur de nouveaux titres. Ce qui semble se confirmer avec les contrats discographiques que le groupe vient de signer. Accord a ainsi été trouvé avec Universal pour l’Angleterre et le monde et avec Columbia (Sony) pour les Etats-Unis.

Un nouveau Roses en perspective, bonne nouvelle? On se souvient que la carrière discographique du groupe est pour le moins chaotique. Un premier album adulé et désormais mythique est sorti en 1989. S’en suivit un procès interminable avec la maison de disques Silvertone, ce qui retarda considérablement la sortie du deuxième. “Second Coming” ne vit le jour que fin 1994 et fut considéré par beaucoup comme raté (ils ont tort!). Un an et demi plus tard, le groupe se séparait.

En attendant du nouveau son, les Roses entameront leur tournée de reformation fin juin par trois concerts gigantesques au Heaton Park de Manchester avant de faire quelques apparitions en festival (Benicassim, T in the Park, V Festival).

DZ

[youtube ct-qa6SjRZo&ob]

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

4 commentaires

  1. Dwayne

    12 décembre 2011 à 10 h 49 min

    La label avec qui ils ont eu un procès c’est Silvertone. Silverstone, comme vous l’écrivez, est un circuit automobile.

  2. Didier Zacharie

    12 décembre 2011 à 12 h 20 min

    C’est corrigé! ;-)

  3. Mr Wang

    12 décembre 2011 à 13 h 40 min

    Le 1er album des Stone Roses est un chef-d’oeuvre, l’oeuvre unique d’une vie. Jamais plus ils ne referont pareil, surtout qu’ils sont de retour pour une et une seule chose: le pognon! “Second coming” n’est pas un bon album, c’est le travail d’un groupe en déliquescence qui veut encore pèter plus haut que son c… John Squire et les Seahorses, malgré que cela ait très mal vieilli, valait encore mieux que “Second coming”. Quant à Ian Brown, il a eu son heure de gloire en solo avec quelques bonnes plaques, mais il est en perte de vitesse et comme il a besoin de thunes, il redevient copain copain avec des mecs qu’il avait pourtant voués aux gémonies.

  4. Agnès

    21 octobre 2012 à 16 h 01 min

    Je cherche ou trouver l’enregistrement de Tea Breack EN LIVE. Je l’ai entendu sur le Mouv, dans l’émission du 2O octobre 2O12 ( à 18H12). Berroyer semblait dire qu’il provenait d’un quatre titre qui ne serait pas sortit??? Quelqu’un peut-il me dire si je peux trouver quand même cet version là ?
    Merci. Agnès

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>