Born To Die, le clip de Lana Del Rey

Quelques jours après la révélation de son nouveau single, Born To Die, Lana Del Rey nous livre aujourd’hui son clip. Plus rien à voir avec de l’”home made” vintage qui était la marque de fabrique de ses précédents clips: la chanteuse à la moue boudeuse a fait appel à Yoann Lemoine pour réaliser un clip à gros moyens. En deux titres à peine, Lana Del Rey s’est imposée comme une star bankable. Pour le single de son album à venir, Born To Die, dont le clip vient d’être révélé, elle a sorti l’artillerie lourde : fini les clips bricolés avec de vieilles images. C’est le réalisateur et illustrateur français Yoann Lemoine, à qui l’on doit le fantastique Iron de Woodkid (son propre groupe) et Teenage Dream de Katy Perry, qui signe le dernier clip de la star incontestée de YouTube.

Comme le titre de la chanson l’indique, l’idylle entre Lana Del Rey et le beau gosse tatoué qu’elle serre dans ses bras finira mal. Très mal même.

Le clip de Yoann Lemoine commence par un câlin sur fond de drapeau US. Sans transition, c’est dans une chapelle du château de Fontainebleau que la jeune femme se retrouve assise seule, sur un trône, drapée d’une longue robe blanche, couronnée de fleurs et entourée de deux tigres sagement assis. Et puis extérieur nuit: dans un tout autre look (short, Converse, veste en cuir blanc à franges), elle saute dans les bras du beau gosse tatoué de partout. Il l’attend et la prend dans sa Ford Mustang. Ils fument. Intérieur nuit, revoilà Fontainebleau : Lana Del Rey erre dans les couloirs du château en nuisette blanche. Sur son trône, elle esquisse d’un geste la menace de mort. Elle emmène son bel amant dans sa chambre. La Mustang s’élance dans la nuit. Et la fin n’est pas jojo…
[youtube Bag1gUxuU0g]
Anne-Sophie Leurquin


commenter par facebook

4 commentaires

  1. MoriArty

    15 décembre 2011 à 15 h 33 min

    Video Games pouvait être intéressant mais là, les samples et le beat éculés, puis ce clip ridicule et grandiloquent, c’est vraiment n’importe quoi.

    Le “”phénomène”" n’aura pas fait long feu, Lana Del Rey est bien une starlette jetable comme les autres.

  2. Corto

    15 décembre 2011 à 20 h 55 min

    Fini les clips vintage – bien mais pas nécessaire de les décliner à l’infini – Lana del Rey nous fait le coup de la super prod glamour, Fontainebleau, les tigres, les clichés rock (bagnoles, converses), le bad boy et la femme fatale. Tout pour plaire dans cette période de loose absolue.

  3. Rikai Zaza

    16 décembre 2011 à 7 h 27 min

    Une belle accumulation de clichés (à lire dans les deux sens).

  4. jesse

    16 décembre 2011 à 14 h 34 min

    Clip et musique à l’image de sa bouche, complètement “fake”. Vivement le nouveau Billie Holiday !!!!

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>