Coldplay complètement fluo

Photo Dominique Duchesnes

Photo Dominique Duchesnes

Dimanche soir, dans un Sportpaleis d’Anvers rempli à 360º, Coldplay a donné le dernier gros concert de l’année. Et comme c’est bientôt Noël, le groupe londonien a multiplié les cadeaux.

Le premier fut l’Écossaise Emeli Sande en première partie. La chanteuse soul, qui publiera en février prochain son premier album, a déjà emporté le Prix de la critique aux récents Brit Awards, grâce à son single «Heaven» et son duo avec Professor Green (présent à Anvers), «Read all about it» mais surtout cette voix forte, sorte de version européenne d’Alicia Keys et Rihanna, sans le côté bling bling. Emeli Sande sera au Cirque royal le 2 avril prochain.
Deuxième cadeau de Coldplay: un bracelet lumineux reçu à l’entrée. Dès l’entame du concert, par «Mylo Xyloto», le public se transforme ainsi en sapin de Noël clignotant. L’aspect inédit du gadget? Le bracelet ne s’allume que sur commande au moment où le groupe le décide.
Coldplay a donc décidé de s’amuser avec nous. Pour «Yellow», ensuite, ce sont des ballons géants qui tombent du ciel, avant les confettis soufflés sur «In my place». Du coup, il règne une belle ambiance différente de leur prestation à Werchter cet été. Le dernier album se taille bien sûr la part du lion. Du coup, Parachutes et X&Y ne sont plus cités qu’une seule fois et Viva la Vida trois fois. C’est leur second album, A Rush Of Blood To The Head qui a leur préférence, avec «In my place», «The Scientist», «God Put A Smile Up Your Face», «Politik» et «Clocks».
Une scène centrale, dans le public, sert pour deux seuls morceaux. Le spectacle, de toute façon, reste dans la salle, avec ces quatre écrans géants circulaires, les 17.000 guirlandes humaines et ces couleurs fluos qui sont le thème du spectacle. Chris Martin redevient malgré tout sérieux au moment de dédier «Us against the world» à cette Belgique qui a vécu une semaine horrible, afin que tous, nous restions unis.
Dernier cadeau à ces «best fans of the world», comme le lancera Chris: un «White Christmas» d’Irving Berlin, seul au piano, avant le final par «Fix You» et «Every Teardrop is a Waterfall». Qui clôt un concert très joyeux et coloré, qui a offert au public le bonheur dont il avait bien besoin en cette fin d’année.

THIERRY COLJON
Set liste:
Mylo Xyloto
Hurts Like Heaven
Yellow
In My Place
Major Minus
Lost!
The Scientist
Violet Hill
God Put A Smile Upon Your Face
Up in Flames
Us Against the World
Politik
Viva La Vida
Charlie Brown
Paradise
Clocks
White Christmas
Fix You
Every Teardrop is a Waterfall

Coldplay

Image 1 de 26

Photo Dominique Duchesnes


commenter par facebook

1 commentaire

  1. bruno

    20 décembre 2011 à 0 h 15 min

    trop court (1h20!) et trop peu d’émotions (pour moi god put… et politik) et bien trop orienté pop avec des woooooh à profusions etc ; reste un beau visuel, la pêche de chris martin

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>