Des beats contre l’hiver

Les cinquièmes TransArdentes débutent demain soir à Liège sur le coup de 19h. Sauf rush ce vendredi sur les préventes, il devrait rester quelques tickets aux caisses du Hall des Foires de Coronmeuse à l’entame des festivités. Au-delà, il y a du sold out dans l’air, pense-t-on sur les rives de la Meuse.

Les TransArdentes, qui constituent le premier « grand festival » de l’année, ont lieu ce samedi sous les toits du Hall des Foires de Coronmeuse. Petit frère électro et indoor des Ardentes de l‘été, le rendez-vous liégeois instauré en 2008 est pour beaucoup l’alternative idéale au froid et à la grisaille : rien de tel que de les oublier en se secouant sur de la musique électronique (au sens large du terme).

La formule a rencontré le succès : plus de 11.000 accros ont fréquenté l’an dernier les Pyramid, Sphere et autre Cube Room, annonçaient les organisateurs. En clair : il s’agit du plus important événement du genre en Communauté française. En Flandre, ces événements s’appellent 10 Days, I Love Techno et Tomorrowland, principalement.

On imagine que ces mêmes organisateurs en espèrent au moins autant pour cette cinquième édition où se mélangent les live et dj sets. Pour mentionner quelques têtes d’affiche : ceux des Anglais de Simian Mobile Disco, de l’Allemand Boys Noize, ou des Français de Cassius, Arnaud Rebotini (en solo avec un projet techno bidouillé sur des machines analogiques) et de leurs compatriotes Birdy Nam Nam, rois du platinage artistique.

Pour d’autres, ces TransArdentes feront office de rampe de lancement, bonne(s) surprise(s) ou découverte(s) en matière d’électro, dubsteb, techno et drum’n'bass (chacun des espaces du festival propose un son spécifique). Entre autres : l’Irlandaise Annie Mac dont l’émission sur la BBC fait la pluie et le beau temps comme celle de son prédécesseur, Pete Tong. Irlandais aussi, les Japanese Popstars se produiront en live mais sans les guests présents sur leur album (Jon Spencer, Robert Smith & co). A tenir à l’œil également : les Londoniens de Modestep, mélangeant rock, électro et dubstep.

Entre les beats, il faudra tendre l’oreille: c’est pendant ces Trans que seront annoncées les premières têtes d’affiche des Ardentes 2012 (du 5 au 8 juillet, toujours au même endroit). Rendez-vous à minuit, dans la salle Pyramid, juste avant le concert de Birdy Nam Nam. Ou sur les écrans accrochés un peu partout. Ou sur Frontstage…

Didier Stiers

Samedi 28 janvier, de 18h (ouverture des portes) à 6h, Hall des Foires de Coronmeuse. Infos : www.lestransardentes.be

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>