A qui est la chanson? Portishead vs. Tricky vs. Isaac Hayes

Et puis arriva l’art du sampling. A savoir, faire du neuf avec du vieux, en utilisant un échantillon de musique dans une nouvelle création. Le sampling, sans qui ni hip hop ni trip hop n’auraient existé. On termine cette rubrique A qui est la chanson? avec un cas d’école: le sample d’un titre d’Isaac Hayes par Tricky et Portishead, quasi au même moment, celui où le trip hop est roi. Mais lequel des deux a samplé le maître soul en premier lieu?

La légende urbaine veut que Tricky et Portishead aient repiqué le même titre d’Isaac Hayes, à savoir ‘Ike’s Rap II’, sans le savoir. Vraiment? Les deux artistes se connaissent. Tricky et Geoff Barrow sont de Bristol et traînaient tous deux dans le sillon de Massive Attack (Tricky comme rappeur, Barrow comme assistant à la production du premier Massive)… Et ont même enregistré ensemble: ‘Nothing’s Clear’, le premier titre solo de Tricky, produit par le futur Mr. Portishead.

Isaac Hayes, ‘Ike’s Rap II’ (1971)

Mais recontextualisons l’affaire. C’est en 1991 que Massive Attack, depuis Bristol (cité portuaire du sud-ouest de l’Angleterre ayant fait sa richesse grâce à l’exportation d’esclaves), lance la première bombe qu’on ne va pas tarder à appeler trip hop. Mélange de hip hop, d’electro, d’ambient, de soul et de jazz… pour faire court, « Blue Lines » débute avec ‘Safe From Harm’ sur une ligne de basse repiquée à Billy Cobbham. Dès le départ, donc, le sample est roi. Pourtant, la musique est on ne peut plus moderne. C’est la magie de l’affaire: le sampling permet de faire du neuf avec du vieux. En clair, c’est du post-moderne!

Trois ans plus tard, c’est l’explosion. Massive sort son deuxième album « Protection » (toujours avec Tricky), Portishead débarque avec « Dummy » et Tricky prépare son premier « Maxinquaye » à coup de singles qu’il dissémine tout le long de l’année. Mais dans l’affaire qui nous occupe, c’est bien Portishead qui semble avoir frappé le premier. « Dummy » sort le 22 août 1994. Pour clore l’album, ce titre ‘Glory Box’ qui reprend donc la quasi entièreté du ‘Ike’s Rap II’ de Isaac Hayes  (sorti en 1971 sur l’album « Black Moses »). « Dummy » sera le succès indé de l’année et ‘Glory Box’ viendra enfoncer le clou à sa sortie en single en janvier 95. A peu près au même moment, Tricky sort du studio et dévoile « Maxinquaye ».

Portishead, ‘Glory Box’ (1994)
Tricky, ‘Hell is Round The Corner’ (1995)

Tricky a travaillé sur « Maxinquaye » durant toute l’année 1994. Trois singles sont déjà sortis et adulés par la presse quand le disque sort le 20 février 1995. Carton instantané. Tricky est le nouveau chouchou de la presse britannique. Car dès le départ, on le sait, Tricky est libre. Il fait ce qu’il veut. Ainsi, quand on découvre le même sample de ‘Ike’s Rap II’ sur son ‘Hell Is Round The Corner’, on est à peine étonné. Car Tricky se permet tout. Et à cette époque, on lui permet tout. Preuve en est, ‘Hell Is Round The Corner’ deviendra le tube de « Maxinquaye », quand il sortira en simple durant l’été. Mais franchement, pouvait-il honnêtement ignorer que ses potes du quartier d’en face avaient déjà utilisé ce sample?

On le répète, Tricky se permet tout. Il s’en fout. Il l’a encore prouvé récemment en repiquant et s’appropriant sans honte le ‘Technologic’ de Daft Punk sur son dernier album « Mixed Race ». Sauf qu’en étudiant un peu l’affaire, on s’est aperçu qu’il avait en réalité plutôt repris le titre ‘Kingstonlogic’ de la rappeuse jamaïcaine Terry Lynn, qui elle-même, devait avoir emprunté le gimmick de Daft Punk. Bref, on le voit, là aussi, l’affaire est compliquée. Et le plus formidable dans tout ça, c’est que, là comme pour l’affaire Isaac Hayes-Portishead, Tricky parvient à s’approprier la chose, et en faire une chanson différente, personnelle. Tout comme Portishead avec ‘Glory Box’. C’est tout l’art du sampling. Post-moderne, on vous dit!

Didier ZACHARIE

[youtube qfVbrPoLc3w]
[youtube yF-GvT8Clnk]
[youtube F3bBKTdk2Kk]

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

7 commentaires

  1. edgar comik

    24 mars 2012 à 13 h 19 min

    quelqu’un parlé francais issi ?

  2. marcel hullite

    25 mars 2012 à 10 h 34 min

    trop de dates, de références, c’est assez dur à lire (((

  3. pffff

    25 mars 2012 à 10 h 50 min

    Si vous vous aventurez dans le monde du trip-hop / hip-hop, autrement dit, le monde du sampling, vous allez en trouver des “repiquages”. Un peu facile, non? Surtout pour des groupes ayant travaillé ensemble. Dans le même genre vous avez http://www.youtube.com/watch?v=MUXqoB_CJuI : Massive Attack vs Tricky vs Portishead vs Gainsbourg …

  4. Pietje Carambolle Van Skroutchenaar

    25 mars 2012 à 12 h 12 min

    Il y a des centaines de chansons basées sur ces 4 accords (Lam, Lam/Sol, Ré/Fa#, FaM7), quelque soit la tonalité. Mais l’ambiance, le tempo et l’arrangement sont effectivement très similaires…

  5. Nico

    26 mars 2012 à 11 h 52 min

    L’affaire est beaucoup plus simple :

    Massive Attack/Portishead & tricky ont fait partie du même sound system “The Wild Bunch”

    ils ont donc tous probablement travaillé ce sample à la même époque

  6. Le Vince

    18 avril 2012 à 12 h 05 min

    Me rappelle qu’en 1994 aussi, MC Solaar et Renegade Soundwave avaient la même semaine sorti un sample de “Bonnie & Clyde” de Gainsbourg, respectivement dans les titres “Nouveau Western” et “Renegade Soundwave”…

  7. francisdavis08

    12 juin 2014 à 13 h 22 min

    I made a mix with these 3 songs: Ike’s Rap II + Glory Box + Hell is Around the Corner): http://youtu.be/RIgiJvPzQ0k

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>