Les Belges débarquent au Printemps de Bourges

NETHERLANDS GRONINGEN EUROPEAN BORDER BREAKERS AWARDS 2012

La 36e édition du Printemps de Bourges s’ouvre aujourd’hui. Pas moins de six artistes belges y sont programmés. De Great Mountain Fire, en section Découvertes, à Selah Sue en star. Dominique A, Daniel Darc, La Grande Sophie, Patrick Watson et Django Django s’y produisent avant les Nuits Botanique.
Le Printemps de Bourges, premier grand festival français de l’année, qui bien souvent présente le menu varié de l’été, ne s’imagine plus sans quelques artistes belges.

Cette année, la sélection officielle de cette trente-sixième édition qui se déroulera au cœur de la France, du 24 au 29 avril, présente deux grands noms : Baloji, de retour de sa conquête américaine, et Selah Sue, la chanteuse de l’année ni plus ni moins pour les Français, à en croire son prix Constantin et ses plus de 200.000 albums vendus outre-Quiévrain.

L’an dernier, nous avions vu, en bord de Cher, la blonde Louvaniste dans une petite salle. Le bouche à oreille avait déjà bien fonctionné. Cette fois, elle revient sous le grand chapiteau Phénix, entre Arthur H et Charlie Winston, en tête d’affiche.

Comme quoi, tous les rêves sont permis pour les artistes qui viennent dans le Berry pour la première fois. À l’instar de nos Great Mountain Fire, sélectionnés pour figurer dans la section Découvertes dotée de deux prix qui permettent aux concurrents issus de toutes les régions francophones (Suisse, Québec et Belgique comprises) d’espérer être programmés dans de nombreux festivals européens et au prochain Printemps de 2013.

Sarah Carlier et les Bikinians

D’autres artistes belges ont aussi la chance de se montrer devant un public d’amateurs et de nombreux professionnels. On appelle ça la section off. Too Much & The White Nots et Sarah Carlier au Bar des 3 P’tits Cochons et les Bikinians sur la scène ouverte Pression Live. Un bon moyen de se faire remarquer !

Car le Printemps de Bourges est devenu, au fil des ans, le lieu de rencontres pour tous les professionnels en quête de nouveautés, qu’ils soient firmes de disques ou programmateurs de concerts et festivals venus d’un peu partout. Puggy n’est pas le dernier à avouer que leur prestation en section Découvertes a été une étape décisive dans leur ascension et leur signature avec une firme de disques française.

Tous, de Rapsat à Maurane, en passant par Zap Mama, Ghinzu, Été 67, MLCD ou Sharko y sont passés, décrochant par la même occasion de nombreux contrats de concerts.

Plus qu’un marché de type Midem, Bourges, c’est un vrai festival de toutes les musiques pop, rock et chansons qui envahit véritablement la ville avec de nombreuses salles et les inévitables marchands du temple post-baba cool qui accompagnent ces six jours de fête et de musique.

Selah Sue, au Phénix, le 26 à 22 h.

Great Mountain Fire, au 22 Ouest le 26 à 14 h30.

Too Much & The White Nots, aux 3 P’tits Cochons le 25 à 19 h 30.

Baloji, au 22 Ouest, samedi 28 à 22 h.

Sarah Carlier aux 3 P’tits Cochons le 28 à 19 h 30.

Bikinians, Scène Pression Live, le 27 à 20 h 30.

Dès ce jeudi sur Frontstage et vendredi dans le journal, Le Soir vous fera vivre de l’intérieur le Printemps de Bourges.

THIERRY COLJON

commenter par facebook

1 commentaire

  1. Laurent

    27 avril 2012 à 11 h 22 min

    Bonjour,
    Avez-vous assisté hier au concert des Great Mountain Fire ?
    On aimerait savoir comment se sont débrouillés nos jeunes qui montent…
    Merci d’avance

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>