Les sorties rock & variétés

Dans les bacs cette semaine, les albums de Willis Earl Beal, Ebo Taylor, Here We Go Magic, Flying Horseman et Royal Baths

Willis Earl Beal,  « Acousmatic Sorcery »

Belle claque. Belle claque et incroyable histoire que celle de Willis Earl Beal. Ancien sans-abri, bluesman des temps modernes qui habite encore chez sa grand-mère et rêve de devenir le Tom Waits noir.

Flash-back.

Willis, garçon timide, dessine des flyers, y griffonne son numéro de téléphone et propose de chanter des chansons à ceux qui l’appelleront. Le boss de Found Magazine tombe sous le charme. Lui consacre la couverture de son périodique. Et un lecteur fasciné aide Mister Beal à enregistrer ce qui deviendra son premier album. Conte de fées ? Willis en a bavé. A accumulé les petits boulots pourris et s’est fait larguer par sa gonze. Mais le malheur de l’un fait comme d’hab le bonheur des autres. Bel objet, Acousmatic Sorcery sort dans un emballage DVD accompagné d’une nouvelle écrite par ses soins.

« C’est comme quelqu’un qui entre sans prévenir dans la salle de bain. Un monologue intérieur démentiel, » avance l’Afro-Américain pour résumer ce premier album bizarre, blues, bricolé, roots, rocailleux, viscéral, primitif et possédé qui réunit autour d’un feu de sorcier Screamin Jay Hawkins, Captain Beefheart, Daniel Johnston et Saul Williams… Abracadabra. Williw Earl Beal sera le 20 mai aux Nuits Botanique.

*XL

http://www.willisearlbeal.com/

Ebo Taylor,  « Appia Kwa Bridge »

Flanqué des Berlinois de l’Afrobeat Academy, le Ghanéen Ebo Taylor signe un hommage remuant et groovy à son pays. Maître du high-life et de l’afrobeat, vieux pote de Fela Kuti, il emmène la musique traditionnelle, la soul, le funk et le jazz dans une ensoleillée et irrésistible expédition. Et bien dansez maintenant…

*Strut, le 17 mai au bar du Matin (Bruxelles) et le 18 mai à la DOKarena (Gand).

http://www.myspace.com/ebotaylor

Here We Go Magic,  « A Different Ship »

La troisième croisière d’Here We Go Magic est aussi la plus agréable du capitaine Luke Temple depuis sa première traversée en solitaire, au gouvernail d’Hold a match for a gasoline world (2005). Teinté d’électronique, de krautrock et d’un timbre Nick Drakien, A Different Ship, produit par Nigel Godrich (Radiohead), a jeté l’ancre du côté d’une folk rock pop en phase avec son temps.

Hissez les voiles.

*Konkurrent, Le 5 juillet aux Ardentes.

http://www.myspace.com/herewegomagic

Flying Horseman,  « Twist »

Guitariste de Dans Dans, projet proche du free jazz et de la musique improvisée qu’il anime avec Fred Lyenn Jacques et le batteur de Dez Mona, le brillant Bert Dockx nous revient avec un nouvel album de Flying Horseman. Un disque post folk aux charmes sinistres et claustrophobes qui sonne à la fois comme du Nick Cave belge et du Leonard Cohen anversois. « Twist »… and shout.

*Unday/News

http://www.myspace.com/flyinghorseman

Royal Baths,  Better luck next life

Bien sûr qu’il tient du Velvet et du Gun Club, ce rock de Brooklyn à la voix mourante, implacable dans sa lenteur appliquée, où les guitares vous prennent au final dans leurs tentacules empoisonnés. Et quand il se fait blues, c’est rongé comme le goudron d’une ruelle qui n’aurait pas vu l’asphalteuse depuis longtemps.

*Woodsist – Konkurrent,le 12 mai au Rockerill et le 13 mai chez Madame Moustache

http://www.myspace.com/baths


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>