Douze nuits câlines

BRUXELLES LES NUITS DU BOTANIQUE 2010. PHOTO: THIERRY DU BOIS (LESOIR)

Rendez-vous des lascars comme des néoromantiques, les Nuits Botanique vont bombarder Bruxelles de hip-hop français, de psychédélisme, de pop bucolique… Dès le 10 mai, tout ce que la musique peut donner de fraîcheur et de découverte a rendez-vous à l’Orangerie, à la Rotonde, sous chapiteau, au Cirque.

Les Nuits ouvrent la saison des festivals à coups de pétards post-punk, de flashes électros, de folie disco-minimaliste. Le Bota va résonner d’ambiances sonores nouvelles, inclassables, de ballades obsédantes, de chants aériens.

L’envoûtante Mariee Sioux se chargera d’initier la foule au grand frisson folk. Mais c’est Rover, le sosie baroque de Barry Lyndon, bourré au supercarburant, qui nous arrachera les larmes. Avec ses tuyaux d’orgue à la place des cordes vocales, ce grand déglingué lyrique est un choc musical.

Rover a tout avalé, des Beatles aux Strokes, de Bach à Gainsbourg, pour nous transporter toujours plus loin d’un riff de guitare.

A la fois grave et classieux, le frenchie envoie ses chansons mélancoliques comme des bouteilles à la mer, sans maquillage. Avec ce dandy au charme électrique, les Nuits 2012 seront célestes, câlines, intimes et nonchalantes. Rover, c’est toute la beauté mutante de la musique.

http://www.botanique.be/les-nuits-botanique-2011-du-10-au-29-mai-fr

DANIEL COUVREUR

La playlist Spotify des Nuits.


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>