Joshua, toujours en marge de la scène rock

joshua

Fini « The Voice », Joshua revient avec son troisième album. « The Outsiders » rappelle que le groupe bruxellois n’est toujours pas mainstream. Greg, Senso et Steph sont tout de suite remontés sur scène pour défendre un disque expérimental sans rapport avec la télévision.

Sur la pochette, trois ombres. « The Outsiders », ce sont eux. Le maintenant trio Joshua. Non pas que Steph Debruyne (l’assistant coach des Joshua sur « The Voice ») soit un petit nouveau. C’est d’ailleurs toujours chez lui, dans son studio de Wezembeek-Oppem, où tout l’album a été enregistré, que nous retrouvons le groupe.

La nouveauté n’est que visuelle : « Au début, on n’a pas commis d’erreur de comm, nous avouent Greg, Steph et Senso parlant comme un seul homme. Mais c’était trop compliqué. Là, on a simplifié. On est trois outsiders et en même temps, ce ne sont que des silhouettes. On est restés le bon, la brute et le truand. Non, tous les trois des truands. »

Les outsiders sont ceux qui se sentent un peu à l’extérieur du groupe, des étrangers. Un sentiment partagé par tous les trois : « Depuis le début, vis-à-vis de la scène rock belge, on se sent en dehors. On fait une musique très métissée, difficile à cataloguer. Au début, on ne voulait pas de nous, puis on nous a laissés sur le côté. »

Avec le succès de « The Voice », les choses ont bien sûr changé. Le grand public a découvert un groupe sympa, qu’il ne demande qu’à suivre sur scène ou en disque : « L’état d’esprit de l’album était là avant le début de l’émission. On ne cache pas que celle-ci nous a offert une belle visibilité et que les salles sont sans doute bien remplies aussi grâce à ça. Tout le monde nous attend au tournant bien sûr. On a gagné en confiance et on assume notre musique plus que jamais. Animals…, le précédent, était sans doute plus commercial. Celui-ci est plus personnel sans doute. »

Et c’est vrai que les amateurs du télé-crochet de la RTBF risquent d’être désarçonnés par un disque tirant dans tous les sens, avec quelques titres « radio friendly » mais aussi des bombes destroy genre « Nerd needs mission » ou « Who’s the rocker ».

Joshua, visiblement, n’en a fait qu’à sa tête, instinctivement, tout en assumant son rôle dans « The Voice » : « On ne le regrette pas de l’avoir fait. Ce fut une chouette expérience, très intense. Un boulot fou, surtout. Quand on nous l’a proposé en octobre, une fois passé la surprise, on a accepté de le faire pour le challenge. C’était d’autant plus risqué qu’on ne savait pas quels seraient les trois autres jurés ni si l’émission serait un succès. »

Ces quatre dernières années, les Joshua ont multiplié les collaborations. Ils ont travaillé pour Skip The Use (de leur ancien chanteur Matt), Senso a écrit un texte pour Sandra Kim, Greg a refilé deux musiques à Jennifer Ayache de Superbus. Ils ont bossé pour Pitcho, Greg a produit l’album de Freaks. Avant un(e) concurrent(e) de « The Voice » ?

« On n’a rien promis. On a le sentiment d’avoir fait notre boulot. On ne savait pas qu’on pouvait être intéressant même sans faire de la musique. On a eu des affinités avec certains, ils ont notre numéro de téléphone. On sera toujours là pour leur donner un conseil. »

Joshua sera à Couleur Café, aux Ardentes, aux Francos de Spa, au Festival de Ronquières, à l’Autumn Rock Festival et à l’AB le 13/10.

Infos : www.joshuanoise.be

THIERRY COLJON

commenter par facebook

3 commentaires

  1. Den

    11 mai 2012 à 13 h 02 min

    ” Joshua, toujours en marge de la scène rock ”
    Mais de qui se moque-t-on ?

  2. JSBX

    11 mai 2012 à 13 h 10 min

    Forcément qu’ils sont en marge de la scène rock, ils font de la variété.

  3. Chris Barnes

    14 mai 2012 à 15 h 31 min

    “un disque expérimental”
    “le groupe bruxellois n’est toujours pas mainstream”
    “Joshua, toujours en marge de la scène rock”
    “bombes destroy genre « Nerd needs mission » ou « Who’s the rocker”

    Bon, peut-être que l’auteur de ce billet a fait copain copain avec Joshua, mais là faut arrêter le délire, ça reste un groupe de pop rock, médiocre et surestimé.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>