Bertrand Cantat sur scène aux Eurocks

On l’aura compris, la saison des festivals a repris ses droits. Werchter, Couleur Café, bien sûr, mais en France, ce sont les Eurockéennes de Belfort qui sont à l’honneur. Et hier, la surprise a été de taille pour les festivaliers. Accompagnant Amadou & Mariam, ils ont pu (re)découvrir un certain… Bertrand Cantat.

L’ancien chanteur de Noir Désir était bien revenu sur scène, en featuring, avec ses camarades d’Eiffel par exemple. Mais c’est la première fois depuis Vilnius et sa sortie de prison qu’on le retrouve sur une scène de festival, devant 40 000 personnes.

Et c’est finalement assez logique de le voir avec Amadou & Mariam, puisqu’il participe à la plupart des titres de leur nouvel album, “Folila”. C’est ainsi en chanteur de luxe qu’il s’est présenté sur scène, derrière le couple malien, jouant de la voix et de l’harmonica.

Et puis, en fin de concert, Amadou lui laisse les rênes pour le dernier morceau. “Ce soir les Eurockéennes vont être confiées à Bertrand Cantat. Il va nous emmener dans un autre monde”, a-t-il lancé. Et c’est parti pour une version du Whole Lotta Love de Led Zeppelin.

La réaction du public? Positive. Acclamant le nom du chanteur à la fin. Ce dernier est resté discret, joignant les mains et murmurant un “merci beaucoup” avant de quitter la scène.

Dans une interview donnée à Libération avant le concert, Cantat a confirmé qu’il travaillait à un disque avec l’ancien bassiste de 16 Horse Power Hubert Humbert.

DZ

Amadou & Mariam avec Bertrand Cantat sur BFM TV


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Tardis

    30 juin 2012 à 21 h 03 min

    C’est vrai qu’il entraîne les gens dans un autre monde…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>