Aubert clôture les Francos à 1h12

Voilà, c’est fini. 160.000 personnes ont fréquenté, cinq jours durant, les allées des Francofolies de Spa. Qu’a clôturées dimanche (ou plutôt dans la nuit de dimanche à lundi de 23h12 à 1h12) un Jean-Louis Aubert pareil à lui-même: heureux, généreux, radieux!

Au Village, Catherine Ringer et Emily Loizeau ont terminé leur set. Au Casino, William Sheller venait de faire plusieurs fois lever son public aux anges avec ce concert piano solo comprenant ses chansons les plus connues. Et puis Aubert est monté sur la grande scène avec ses neuf musiciens (dont trois cuivres et le fidèle Richard Kolinka à une des deux batteries), ouvrant par “Je reviens”.

Son répertoire a beau être balisé de tubes d’hier et d’aujourd’hui (jusqu’à “Marcelle”), il prend toujours autant de plaisir à reprendre “Argent trop cher”, “La bombe humaine”, “Le jour s’est levé”, “Juste une illusion” ou “ça c’est vraiment toi”… Entre acoustique et électrique, il repeint le monde avec son humanisme vrai. Une clôture en beauté… forcément!

T.C.


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>