Les news inutiles de la semaine #6

Cette semaine dans les news inutiles, on parle du poids quelque peu envahissant de l’industrie cinématographique dans la musique -c’est Kurt Cobain et Jeff Buckley qui en font les frais-, de Hair Metal, et de chants de Noël, l’occasion de s’arrêter sur le cas Sufjan Stevens.

On commence avec de la news inutile trois carats. INXS vient en effet d’annoncer son split. « Nous comprenons que ça doit être un choc pour tout le monde », que ça dit. Ah, ça, c’est sûr qu’on s’y attendait pas! INXS existait toujours?! Quinze ans après la mort du chanteur Michael Hutchence (qui, soit dit en passant, ne s’est pas suicidé comme le dit la version officielle… En fait, le gars est mort lors d’un jeu sexuel qui a mal tourné… La strangulation, c’est bien connu, décuple la jouissance…), le groupe, qui avait choisi un remplaçant à l’Hutchence dans un reality show, était donc persuadé qu’il existait toujours… C’est peut-être ça, la véritable info! Rappel, pour les distraits:

On en profite pour faire un petit tour de l’actu des morts glorieux. Ainsi, Courtney Love (toujours vivante… quoique!) prépare un documentaire sur Kurt Cobain avec le réalisateur Brett Morgen (qui avait filmé les Stones avec « Crossfire Hurricane »). La chose devrait sortir en 2014 et s’annonce comme « une sorte d’autobiographie à la troisième personne ». Comment? Pourquoi? Il s’avère que Madame Love Cobain a quelques problèmes de liquidités et aurait perdu la plupart du pactole hérité de son défunt époux (c’est en tout cas ce qu’elle racontait il y a trois ans à la sortie du dernier Hole). Du coup, histoire de redevenir solvable, la veuve noire a vendu une partie de ses droits sur l’oeuvre de Cobain, vente qui se transformera d’ici peu en une sitcom familiale intitulée « Smells Like Teen Spirit » sur CBS, et, donc, se lance dans le documentaire post-mortem. Ceci étant dit, un documentaire, c’est pas une mauvaise chose. Car on a failli se farcir une comédie musicale! Rappel, pour le plaisir:

Parlant de comédie musicale… C’est Jeff Buckley, qui n’a rien demandé, qui va en être la victime. Avec l’accord de maman. 9Mais dit comme ça, ça fait un peu cheap, pas assez attrayant. Quelqu’un a donc décidé d’y mélanger l’histoire de Roméo et Juliette pour une production intitulée « The Last Goodbye » qui devrait voir le jour à New York début 2013. Mais ce n’est pas tout, car Jeff est particulièrement demandé depuis qu’il n’est plus. Un film lui étant consacré a ainsi récemment été présenté au Festival du film de Toronto. Ça s’intitule « Greetings From Tim Buckley », et ça met en parallèle les vies du père et du fils. C’est une des têtes à claques de Gossip Girl qui joue le père… et le fils. Et vu la bande-annonce, ça a l’air vachement bien! (si si!… non?)

Revenons à des choses plus… sympathiques. Ce vendredi 23 novembre dans la nuit noire (et ensuite sur Arte+7), Tracks, l’émission contre-culture de l’indispensable ARTE, nous offre une spéciale Hair Metal en se focalisant sur la nouvelle génération. Extrait: « Si tu me disais : “Soit le métal disparaît, soit tu baises avec ton père”, je baiserais mon père comme une bête ». Teaser avec ce jouissif clip de Steel Panther, pour la bien nommée ‘Death to All but Metal’:

A ne pas louper! Et pour dire aussi que même quand on décide de ne pas parler d’Axl, on parle quand même d’Axl.

Passons au cas Sufjan Stevens, dont les fans sont réputés pour se fourvoyer dans une idolâtrie des plus embarrassantes, non seulement pour leur entourage, mais surtout pour eux-mêmes… (Ah oui! On en connaît!) Bref, Sufjan, donc, qu’on avait, en ce qui nous concerne, découvert et laissé en collant fluo, des ailes dans le dos, s’est depuis lancé dans quelques récitals sur le mouvement des planètes avant de nous revenir ces jours-ci avec un coffret 5 EP’s de chants de Noël. On note qu’il s’agit là de son deuxième coffret sur le sujet. On a tenté la chose, on a vite arrêté. Mais force est de constater qu’à l’heure qu’il est, 11h25, on ne peut plus se permettre d’ignorer le client Sufjan Stevens. Car bon, notre homme enchaîne de ces aventures, c’est mieux que “Bilbo le Hobbit”!… N’empêche, à tous ceux qui trouvent que l’esprit de Noël s’est perdu dans le mercantilisme et la foire au(x) boudin(s), le Sufjan de Noël vous est dédié. On vous conseille tout de même d’écouter avant d’acheter…

Enfin, samedi soir, Zombie Zombie était de passage à Bruxelles. On dit ça au cas où vous trouveriez l’idée d’aller voir The XX à la Lotto Arena moyennement intrigante… Allez plutôt voir Zombie Zombie, n’importe où, ça fera l’affaire.

On termine avec Jeff, le vrai, histoire de remettre l’église au milieu du village.

DIDIER ZACHARIE


commenter par facebook

2 commentaires

  1. dot

    20 novembre 2012 à 15 h 47 min

    Ca c’est de l’article ! Parti-pris ironique qui se respecte, cad qui ne tombe pas dans la critique (trop) facile tout en envoyant quand même quand il faut où il faut. Le coup du gossip-boy qui joue Tim et Jeff, le sitcom “siglé” Cobain… purée, les quelques restes de “mon époque” semblent foutre le camp, ça méritait bien une bonne critique. Merci, vous me rendez un peu le sourire face à ces news quelque peu effrayantes.

  2. herr zorg

    20 novembre 2012 à 16 h 23 min

    mais en fin, c’est quoi ces “articles” au ton digne de “50 min inside”??? j’imagine que ça se veut cool et détaché mais on est loin du compte…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>