Les news inutiles de la semaine #13

Cette semaine, on vous pose la question: où achetez-vous désormais votre musique? Plus au HMV, ni au Virgin en tout cas…; On fait un tour à Grenade où Joe Strummer est toujours dans la place; Tom Barman devient Monsieur cinéma; Dave Grohl se lance lui dans le documentaire et le méga-supergroupe; et Dominique A se change en BD.

En ce mois de janvier 2013, les choses se précisent. Des années qu’on nous baratine avec la crise du secteur musical, la chute des ventes de disques, etceteri, etcetera, mais concrètement, on ne voyait rien changer… ou si peu. Aujourd’hui, on y est. En deux semaines, les chaînes de mégastores culturels Virgin en France, et HMV en Grande Bretagne, mettent la clé sous le paillasson. La faute à qui? La faute à quoi? Au mp3, à Amazon… Et, accessoirement, un peu quand même à Virgin et HMV qui n’ont pas su prendre le train de la vente en ligne et des nouvelles habitudes et demandes des clients.

Quoi qu’il en soit, avec la fermeture de ces géants du consumérisme culturel, c’est un nouveau sentiment bizarre qui nous atteint (ou du moins, qui atteint certains…): la nostalgies des chaînes de mégastores culturel, comme elle est décrite dans le Guardian: « (L’écrivain) Johnathan Coe suspecte que la nostalgie pour les magasins défunts et la vieille grand-rue commerciale a à voir avec le sentiment d’être perdu dans un nouveau milieu de shopping online avec un choix infini: « C’est comme grandir et devoir se faire à manger seul au lieu d’avoir votre mère qui vous sert un plat de Fish sticks et un bol de soupe chaque soir » (…) D’un autre côté, la raison pour laquelle les magasins ferment est (peut-être aussi) parce ils sont pourris ». « Le risque, bien sûr, est que cette nostalgie vous donne le sentiment de prendre racine dans un passé idéalisé plutôt que dans un présent insupportable. Parce que si le présent est hideux, le passé n’était pas meilleur ».

Et vous, vous en pensez quoi? Nostalgique du HMV sur Oxford Street ou du Virgin Champs-Elysées? Où achetez-vous désormais votre musique? Fnac? Caroline? Amazon? Itunes? Aux concerts? Ou vous avez tout simplement arrêté d’acheter de la musique?

“HMV and the death of the British high street: why do we care?” (The Guardian)

Le marché du disque s’écroule, mais les groupes et les chanteurs deviennent des légendes, des vraies, comme les anciens révolutionnaires ou les résistants! Preuve à l’appui, la ville de Grenade, en Andalousie, a renommé une de ses places Plaza Joe Strummer. Pourquoi lui? Pourquoi Grenade? Une pétition pour qu’il en soit ainsi circulait. Joe Strummer ayant été se ressourcer à Grenade en 1984 alors que le Clash se désintégrait après le départ de Mick Jones. C’est tout. Enfin, sans doute pas, recuerda-te ‘Spanish Bombs’ sur “London Calling”. Le Joe avait l’oeil du résistant. Maintenant, des fois que vous passez dans le coin, allez-y faire un tour, pour nous raconter!

Pendant ce temps, Tom Barman, chanteur-chef de dEUS, présentera une émission de télévision aux Pays-Bas en six épisodes qui se focalisera sur le cinéma. Dans « Shot On Location », sur VPRO, Tom Barman racontera l’histoire qui se cache derrière six films, à savoir « Gomorra », « Trainspotting », « Leaving Las Vegas », « Das Leben Der Anderen », « Van God Los » et « Bloody Sunday ». Le premier épisode a été diffusé ce dimanche et a été consacré à « Gomorra ». Parlant dEUS et cinéma, on se souvient qu’à l’époque, le clip de ‘Theme From Turnpike’ était pris aux Etats-Unis pour la bande-annonce d’un vrai film… Si bien qu’il passait dans les cinémas avant la projection de “Trainspotting”. Ce qui nous donne une bonne excuse pour…

Un peu de musique, tout de même. New Order est revenu ces jours-ci avec un vrai faux nouveau EP de huit titres. Jamais timides concernant les vraies fausses bonnes idées (on s’explique de suite!), les Mancuniens reformés sans leur bassiste Peter Hook ont ressorti les bandes des dernières séances d’enregistrement avec leur bassiste Peter Hook (quand on connaît l’importance de Hook dans le son du groupe, on se dit que c’est en même temps loin d’être stupide… Et quelque peu hypocrite aussi). Bref, ces séances dates de 2003 et de l’album « Waiting For The Siren’s Call ». Il restait quelques titres en rade. Ils sont désormais disponibles sous le titre « Lost Sirens »… entre autres endroits sur YouTube.

Puisqu’on est dans les reformations (en sortira-t-on jamais?), on vous signalait il y a quinze jours que les Breeders étaient les derniers sur la liste. On vous signale cette semaine que les Breeders joueront leur « Last Splash » de 1994 le 2 juin prochain à l’Ancienne Belgique de Bruxelles.

Dave Grohl a un nouveau supergroupe. Après Them Crooked Vultures (feat. Josh Homme de QOTSA et John-Paul Jones de Led Zeppelin), l’ancien batteur de Nirvana, accessoirement batteur de QOTSA et leader ad vitam aeternam de Foo Fighters (c’est un fait, l’homme est occupé!), a fondé Sound City Players avec, entre dix-sept autres personnes, Kris Novoselic et Pat Smear, ses anciens compères de Nirvana. En fait, ce supergroupe a été monté pour les soins d’un documentaire qu’a tourné Grohl sur les défunts studios Sound City qui ont vu passer Nirvana, NIN, Guns n’ Roses, RATM et tout ce qu’a produit la côte ouest américaine entre les 70′s et les 00′s. Une joyeuse performance live a eu lieu au Sundance festival où les Sound City Players ont uniquement joués des reprises. Comme ici ‘Hanging Tree’ des Queens Of The Stone Age.

Quant au documentaire…

Rien à voir mais Dominique A est devenu un personnage de BD où l’on croise également son pote Philippe Katerine. Ça s’appelle « J’aurai ta peau Dominique A » et c’est sorti chez Glénat. Môsieur A a également donné récemment un entretien au Mouv’ où il nous fait part de ses influences… françaises. Les noms de Kas Product, Taxi Girl, Polyphonic Size et bien d’autres au style ténébreux ont été cités. A réécouter ici.

Enfin, focus sur 2013. Avec l’Anglaise Daughter, dont on reparlera certainement. Suffit de voir sa performance chez Letterman… Le premier album est sorti en octobre dernier sur 4AD. La demoiselle et son groupe seront au Botanique le 4 avril prochain. Comme ça, c’est dit.

DIDIER ZACHARIE


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Dam

    22 janvier 2013 à 8 h 42 min

    J’achète ma musique soit en ligne (amazon.co.uk), soit au Media Markt qui dispose d’un vaste choix y compris dans le domaine indé, le tout à petit prix.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>