Cali : « Bruxelles, vous m’avez manqué »

Musique A l’Ancienne Belgique, samedi soir

critique

Vingt heures et des poussières et un harmonica déchire l’air. Guitare en bandoulière, Cali débarque quelques secondes plus tard et entame « L’amour fou » avant d’être rejoint par son nouveau groupe en fin de morceau. La première chose qui frappe, c’est ce gros son anglo-saxon (U2/Springsteen) très années 80 qui s’échappe des enceintes et qui nous fait dire que les concerts en festival vont faire très mal.

Enchaînant ensuite par « Elle m’a dit », sa rythmique plus rapide et ses « la la la » repris en chœur comme au karaoké, Cali en était ce samedi à son troisième concert de cette nouvelle tournée. Tournée qui coïncide avec Vernet-les-Bains, un cinquième album intimiste, personnel et sobre qui réconcilie les fans de la première heure.

Si la salle n’était guère comble (1.200 personnes – mais on a beaucoup vu l’artiste chez nous), Cali se donne de toute façon à fond. Devant cent personnes ou 20.000, c’est du pareil au même, Cali monte sur scène comme si c’était la dernière fois. D’où cette générosité qui parfois peut agacer mais qui est on ne peut plus sincère.

Le groupe, nous le disions, non seulement bastonne (un peu trop), mais permet surtout au guitariste Robert Johnson (vu avec Miossec) de plaquer quelques accords bien tranchants.

Concert ultragénéreux donc (deux heures et demie et 27 chansons) dont on retiendra surtout la dernière heure et quelques grands moments comme ce plus posé et touchant « Une femme se repose ». Et bien sûr, les rappels aux allures de juke-box avec les « Je m’en vais », « Dolorosa » ou « C’est quand le bonheur ? ».

Comme ce n’est que le troisième concert, tout n’est pas forcément parfait (certains enchaînements, par exemple) comme l’a concédé Cali lui-même. C’est vrai aussi que le concert peut être resserré. Ce sera chose faite cet été. Mais où ? Au parc des Sept Heures à Spa, par exemple ?

PHILIPPE MANCHE

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>