Pralines #6: L’AB et le Botanique s’associent pour l’AB/Bota

Après Propulse et les Pias Nites, c’est au tour de l’AB et du Bota d’amener un parfum de festival en ce début d’année. Deux soirs, dix groupes belges et deux salles, c’est l’AB/Bota ces 1er et 2 mars.

Le principe de l’AB/Bota ? La programmation de l’Ancienne Belgique s’invite au Botanique et vice-versa. Un bel échange entre nos deux communautés permettant à Roscoe et Montevideo de clôturer la soirée du 1er mars à l’AB Club pour les premiers et l’AB Box pour les seconds. Leaf House, qui a convaincu le public de Propulse il y a deux semaines, viendra y bricoler son folk électro. Les Liégeois sortiront un premier EP dans le courant de l’année. The Peas Project et Joy Wellboy, qui vient de faire la première partie de Puggy dans cette même AB, se joindront à eux.

Le lendemain, c’est dans les salles du Botanique que cela se passe. Aux côtés de Paon, la nouvelle signature folk EMI Geppetto & the Whales viendra y jouer son EP « People of Galicobe ». Mais aussi Tommigun, Steak Number Eight (qui était à Dour et au Pukkelpop cet été) et Coely, le coup de coeur hip hop de Marc Decock, le programmateur de l’Ancienne Belgique.
Une affiche 100% de chez nous. L’occasion de discuter rock belge avec Paul-Henri Wauters, programmateur du Botanique et Marc Decock. On y parle sexe linguistique – d’ailleurs Arno n’en a pas selon Paul-Henri Wauters -, exportation flamande vers la wallonie, une résistance flamande de plus en plus faible aux groupes wallons, l’impact de l’AB sur la programmation du Pukkelpop et de Werchter, l’avenir du rock belge. « On aime tellement les groupes belges francophones au Bota, on aime tellement les groupes belges du nord à l’AB qu’on sait que si on veut aider ces groupes-là, on doit créer un marché national », explique le programmateur du Bota. « Il y a un intérêt grandissant pour la musique belge en général. »

Paul-Henri Wauters nous parlait d’Ozark Henry, qui vient d’annoncer la sortie d’un nouvel album « Stay Gold » le 19 avril. L’artiste flamand sera en concert au Vooruit de Gand le 17 avril et à l’Ancienne Belgique le 21 avril. Tickets en vente dès le 27 février à 11h. Du côté francophone, Stereo Grand sera à l’Orangerie du Botanique ce jeudi 28 février. Extrait de l’album « The Invisible Wall », le single Stereo a résonné tout l’été tant sur les ondes que sur les plaines des festivals.

Puggy dévoilait samedi quelques titres de son prochain album (qui sortira le 5 avril) dans une Ancienne Belgique débordante. L’efficacité du trio bruxellois n’est plus à prouver. Devant un public conquis d’avance, Matthew, Romain et Ziggy ont alterné anciens titres et nouveaux morceaux, offrant une set liste parfois hésitante. Si le public se faisait plus absent pour les nouveaux titres, il s’époumonait sur chaque single, de How I needed you au plus récent Last Day on Earth (Something Small). Une chorale sur mesure qui sera au rendez-vous du 17 au 19 avril prochain dans cette même Ancienne Belgique. Un dernier rendez-vous pas (encore) complet.

On ne se quitte pas sans une petite découverte qui passera par l’Atelier 210 en mars. Ben & the Saints, c’est avant tout une voix, celle de Benjamin. Envoûtante et intrigante, elle nous berce au gré des mélodies folk-rock que nous sert Ben & the Saints. Le 210 accueillera le tout premier concert de ce projet prometteur le 26 mars.

Maïlys Charlier


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>