Octaves de la Musique: et les nominés sont…

On connaît les nominés aux prochaines Octaves de la Musique qui seront décernées le 29 avril. Saule, Roscoe, Benjamin Schoos, BRNS et Gaëtan Streel. BRNS sont le plus souvent cités.

La dixième cérémonie de remise des Octaves de la Musique aura bien lieu à la Ferme du Biéreau de Louvain-la-Neuve ce 29 avril, mais c’est l’année prochaine qu’à Flagey, les dix ans de ce qui aimerait tant devenir un jour les Victoires belges de la musique seront fêtés en grande pompe. Avec la présence de celles et ceux qui, en dix ans, ont animé la scène musicale belge. Ces Octaves de la Musique peinent à toucher le grand public, mais dans le milieu musical – tous genres confondus – cette cérémonie annuelle a l’avantage de réunir les acteurs d’une industrie qui a appris l’art de faire beaucoup avec peu.

Les nominations de l’édition 2013 ont été révélées mercredi par les organisateurs (RTL, la Sabam et la Médiathèque devenue Point Culture).

Le favori, celui cité à quatre reprises – catégories Chanson française, Album de l’année pour China Man vs China Girl, Artiste de l’année et Concert de l’année –, n’est autre que Benjamin Schoos. Jusqu’ici le producteur, compositeur et chanteur serésien (en plus d’avoir créé une webradio, quand il ne s’occupe pas de Mademoiselle Nineteen, Sophie Galet ou Jacques Duvall) a souvent été nommé pour ses nombreux projets, mais est chaque fois reparti bredouille. 2013 sera-t-elle son année ? Pas sûr dans la mesure où la concurrence est forte. A commencer par ceux nominés à trois reprises.

Il y a d’abord Saule, un habitué de la victoire car trois Octaves (obtenues en 2006 et 2009) trônent déjà sur sa cheminée (s’il en a une !). Le revoici dans la même catégorie Chanson française et dans celles de l’Album de l’année (pour Géant) et de concert de l’année. La seule chose qui pourrait déforcer Saule est que ce disque est sorti fort tard en 2012 et que c’est surtout en 2013 que sa tournée fera le plein.

Le groupe liégeois Roscoe et le groupe bruxellois BRNS sont également cités à trois reprises. On pourrait dès lors parler d’un clasico digne d’un Standard-Anderlecht.

Mais celui qui pourrait jouer les trouble-fêtes n’est autre que le Liégeois Gaëtan Streel deux fois nommé (Album et Artiste de l’année).

Signalons que dans les autres catégories, on attend également du beau monde. En chanson, Françoiz Breut jouera l’outsider. En rock, ce rôle est dévolu à v.o. En Musiques urbaines, il faudra départager The Peas Project, Pitcho et Kaer. En électro : Prairie, Hermutt Lobyy et Cupp Cave . En jazz : Flying Fish Jumps affrontera Stéphane Galland et Aka Moon. En musiques du monde, il faudra départager Utz, Laloy & Florizoone et Malick Pathé Sow & Bao Cissoko.

Musiques classique et contemporaine ne sont pas oubliées. En classique, ce sera Eliane Reyes, le Chœur de Chambre de Namur ou Guy Van Waas. Et en Musique contemporaine : le Quatuor Tana, l’Ensemble Musiques Nouvelles ou Jean-Pierre Deleuze. Une Octave d’Honneur sera remise à Axelle Red et seront révélés le soir du 29 avril les Prix décernés par la ministre Laanan et les prix Bel-RTL, Sabam et Point Culture, en plus du Prix du Clip remis par les télévisions locales qui diffuseront la cérémonie visible par ailleurs sur le web.

Infos : www.octavesdelamusique.be

THIERRY COLJON


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>