Les news inutiles de la semaine #25

Cette semaine, on parle politique. France: une seule personne peut sauver la République, son nom est… ; Angleterre: Ding Dong! Pourquoi Thatcher est la muse ultime de la pop anglaise. Et en bonus: Daft Punk se fout d’nous!

La France a peur. Chômage croissant, croissance en berne, affaire Cahuzac, Sarkozy, DSK, et Marine en embuscade. La République tremble et est au bord du précipice. La République a besoin d’un homme providentiel pour éviter l’effondrement. Un homme de la carrure des De Gaule ou Mitterrand qui serait à même de faire passer le message du Président et de remettre la France sur les rails. Sourdoreille a trouvé cet homme qui répondra aux inquiétudes des Français dont la majorité demande un remaniement ministériel urgent. Cet homme, c’est Tellier! le fondateur de l’Alliance Bleue, mouvement qui va au-delà des divisions partisanes, qui va au-delà du politique, qui va au-delà de tout. « J’adorerais qu’un parti replace le rêve au centre de la société. Mais mon mouvement est trop confidentiel pour représenter une opinion populaire ». Tu te trompes, Sébastien. C’est maintenant ton heure, la France a besoin de toi!

Voici en primeur sur Sourdoreille.net, le gouvernement Tellier dit de l’Alliance Bleue, pour sortir la France du marasme et la voir renaître de ses cendres. O Pépito!

Mais la situation est grave et il n’est pas de minute à perdre! Le ministère des Affaires étrangères du gouvernement Tellier était donc déjà en mission ce week-end, du côté de Coachella, en Californie, où les puissants de ce monde se retrouvaient ce week-end. Phoenix, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ont ainsi trouvé un accord avec leur homologue américain R Kelly (qui?) pour une prestation commune qui devrait bénéficier aux deux parties… ou pas.

Les ministres des Finances, eux, (Daft Punk, qui d’autre?) commencent à bien nous mettre sur les nerfs avec leur petit jeu… On a passé l’âge de ces conneries…

ça, c’était samedi, pendant le Coachella, sur grand écran. Lundi, ça donne ça

Et de manière générale…

Sinon, quelques infos tout de même, les casques sans pointe ayant donné une interview à Rolling Stone… Qui la tease un peu à la façon de qui vous savez… Extrait choisi: « Les 70′s et les 80′s sont l’ère la plus alléchante pour nous ». Merci Rolling Stone!

Quoi d’autre? Une triste nouvelle pour les fans de metal sans c… mélodique, on voulait dire. Chi Cheng, bassiste de Deftones, est décédé ce week-end après avoir passé quatre ans et demi dans le coma suite à un accident de la route.

Enfin, un peu de musique! On fait un tour dans les studios de la BBC où Jools Holland accueillait cette semaine Cat Power, pour un titre inédit intitulé ‘Bully’… (Chan, d’accord, c’est le revival 80′s, mais cette teinture, est-ce VRAIMENT nécessaire?)

Suede, revenu d’entre les morts et en pleine forme (en tout cas, Brett Andersson s’efforce de paraître en pleine forme… Il s’excite même un peu beaucoup pour pas grand chose, on a l’impression…)…

… et Môssieur Charles Bradley qui… chhhht! Ecoute, Rémy!

Enfin, rendons un dernier hommage à celle qui a été la véritable muse de la pop anglaise. Ah oui! Ils lui doivent tout! Tous ces trésors, des années punk aux années techno, c’est Maggie! Qui d’autre? Sans elle, pas de morgue à l’anglaise, d’attitude « working class », pas de tronches de Gallagher ou de démerdes festives à la Factory Records ou Creation Records ou… C’est elle qui a permis tout ça! Toute cette créativité et cette énergie de l’unique chance… Sans Maggie, la britpop serait creuse, vide de tout sens et de tout vécu, un truc sans but, sans angle d’attaque… un truc vain. Un peu comme maintenant, tiens.

The Guardian: « La réponse musicale à Thatcher s’est exprimée de trois façons différentes: il y avait les chansons qui dépeignaient durement le pays (ex. ‘Ghost Town’ des Specials); il y avait les assassinats du personnage (ex. ‘Margaret On The Guillotine’ de Morrissey) ; et il y avait les carrières, comme celle des Smiths, qui étaient implicitement sous-tendues par une opposition aux valeurs thatchériennes».

Preuve que Maggie va leur manquer à tous, ‘Ding Dong The Witch Is Dead’, le morceau choisi pour marquer le coup, a atteint la 2e place des charts hier. La BBC a refusé de passer le titre, et si ça se trouve, elle a tout fait pour éviter qu’il devienne numéro 1. 23 ans après sa démission! On peut dire que Madame Thatcher a marqué son temps… et les esprits durablement.

JD Beauvallet dans les Inrocks: « Je ne pense pas que la mort de Ben Laden, par exemple, ait provoqué ici une telle explosion de joie : depuis quelques heures, signe de la haine, de l’outrage et de l’humiliation autrefois ressentis, toute une génération vient solder ses comptes avec sa jeunesse, en faire enfin le deuil, en crachant une dernière fois sur cet ennemi implacable ».

Petit florilège des chansons sur Margaret Thatcher… et ici.

Hommage rendu par…

Morrissey: « Thatcher n’était pas un leader fort et formidable. Elle n’en n’avait simplement rien à foutre des gens. Et cette dureté a été transformée en bravoure par la presse britannique qui a tendance à réécrire l’Histoire par soucis de patriotisme ».
Pete Wylie (du groupe Wah!, auteur de ‘The Day Margaret Dies’): « J’aimerais qu’elle meure une deuxième fois! »
John Lydon: « J’ai été son ennemi dans la vie mais je ne serai pas son ennemi dans la mort. Je ne suis pas un lâche. Ma vie entière, socialement, s’est déroulée durant l’ère Maggie. Ça a été le gros challenge en tant que Sex Pistols: comment faire avec Thatcher? Je pense qu’on s’en est pas mal sortis ».


DIDIER ZACHARIE


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>