Les news inutiles de la semaine #26

Cette semaine, MGMT est de retour; on suppose que Boards Of Canada aussi…; Jim Morrison vous explique les bienfaits d’avoir du bide; Phoenix passe à la télé; les Américains ont une façon bizarre d’accueillir le Dalai Lama; et Daft Punk vous explique comment faire un hit.

Samedi, c’était Record Store Day. La fête du disque en quelque sorte. Le jour où les groupes et maisons de disques se laissent aller à être le plus frivole et original possible. Histoire de se faire voir, se faire entendre, faire le bzzzzzzzzzzzz… Les plus va-t’en-que-j’te-pousse?: MGMT qui sort son nouveau single en… cassette audio! C’est sûr, c’est tout de suite collector! C’est tellement collector qu’il faut aller chez papé pour écouter le truc! Sauf qu’évidemment, ça s’est retrouvé le lendemain sur YouTube. Et voici c’que ça donne:

Pire. Boards Of Canada. Qui annonce son retour sans l’avoir annoncé, déjà, et avec un vinyle qui contient un extrait musical de… 20 secondes! Et une voix robotique qui donne ces chiffres… 9-3-6-5-5-7. Sur la pochette, ce texte hiéroglyphe:  “ —— / —— / —— / XXXXXX / —— / — ” Alors, kesako? Selon l’heureux détenteur de la chose, ce vinyle serait la première partie de six qui, mises bout à bout, formeraient un tout, voire, peut-être, on n’est sûr de rien!, une chanson… Oui, je sais ce que vous vous dites, « ce genre de plan foireux, on s’est déjà bien fait couillonner avec LOST, c’est pas pour se prendre le mou avec Boards Of Canada! »… Surtout qu’a priori, on s’en fout un peu de Boards Of Canada, non? Alleeeeeeez, c’est pas non plus comme si John Locke retrouvait l’usage de ses jambes après le crash du vol Oceanic 815, non plus!

A côté de ça, pour marquer le coup, Tom Barman présentait sa discothèque qui, selon ses propres mots, est une « vinylhocauste ». On apprend (même si on savait) que Barman est fan de jazz, surtout en vinyle (le sample de Charles Mingus pour ‘Theme From Turnpike’) et que son vinyle préféré est le “Funhouse” des Stooges. Ah, et sinon, dEUS ressort ‘Suds & Soda’ et ses trois premiers albums en vinyle. C’est pas rien.


Justement, Iggy Pop promeut le nouveau Stooges. Et de manière… Allez! Si, c’est quand même drôle. C’est mignon tout plein. Iggy fait en effet état de ses problèmes avec les firmes de disques, majors ou indées. Et explique au passage et de manière très visuelle le genre d’intérêt qu’il y a à rester sur une major. Le nouveau Stooges, « Ready To Die », sort le 30 avril sur Fat Possum.

Comment créer un hit? C’est le challenge qui a été lancé à Daft Punk. Qui a relevé le défi.

1. Tu te fais rare. Tu ne dis rien. Tu ne te montres pas. Tu laisses les gens parler à ta place, surtout quand il n’y a rien à dire.
2. Tu lances toi-même des rumeurs sans les confirmer. Tu laisses courir d’autres rumeurs sans les infirmer.
3. Tu envoies 15 secondes de son durant les pubs de la plus grosse émission télé américaine.
4. Tu laisses agir. Les 15 secondes sont déjà ancrées dans les crânes.
5. Tu envoies un couplet et un refrain en plein milieu du plus gros festival américain.
6. Tu laisses agir. Tu laisses s’amuser les gens avec ça. Tu les laisse lancer de fausses rumeurs. Le couplet et le refrain sont déjà ancrés dans les crânes.
7. Tu envoies la chanson officielle quand la soupe est chaude, déjà en train de refroidir, car tout le monde connaît déjà la chanson sans l’avoir entendue en entier. Et tu ne dis rien. Tu ne te montres pas. Tu laisses les gens parler à ta place, surtout quand il n’y a rien à dire.

Conclusion par Hermann Hesse, homme de vécu et de savoir: « C’est cela que le rêve et le chef-d’oeuvre ont en commun: le mystère ». Sauf qu’ici, on parle de marketing. Qui est, bien sûr, l’expression artistique la plus développée et représentative de notre temps.

Malgré tout, ce qu’il y a de gênant dans cette affaire, c’est qu’on avait dit qu’on ferait des Knacki!

Parlons des copains Phoenix qui sont en pleine tournée promo sur les plateaux américains. Le nouvel album sort en effet, enfin, officiellement du moins, aujourd’hui. Les Français étaient chez Jimmy Kimmel sur ABC et y ont joués trois nouveaux titres:


Petite curiosité de la semaine. Une interview radio de Jim Morrison rendue graphique. Dans laquelle M. Morrison explique les bienfaits d’être gros. L’interview commence comme suit:
Morrison: T’as faim?
L’interviewer: Pourquoi vous demandez?
Morrison: Ben, on pourrait commander un sandwich ou quelque chose. Chicken delight ou quelque chose…
Il donne ensuite ce scoop: quand il a grossi, Jim s’est senti « tellement bien. Je me suis senti comme un tank!(…) Je me suis senti solide, man! »
Ce qui est dit est authentique. La retranscription complète sur le site de bankonbank.org.

Prenez un saint-homme. Oui oui, un saint-homme, un vrai. Un moine qui n’a pour but dans la vie que la recherche de la paix et de l’harmonie. Un moine en exil. Oh, je vous vois venir, mais on a beau penser ce qu’on veut des méthodes d’autopromotion du Dalai Lama et de sa cause, ça reste un saint-homme! Bref, le Dalai Lama débarque aux Etats-Unis, à Portland pour être exact… Et qu’est-ce qu’on lui offre comme cadeau de bienvenue à ce saint-homme qui n’a rien demandé à personne? C’est une question! Je vous le demande! Qu’est-ce que les autorités de Portland, Oregon, United States of Americains, décident de lui offrir?? J’va vous l’dire: le Dalai Lama débarque. Les autorités: « Bonjour votre Sainteté, c’est un plaisir et une joie de vous recevoir sur nos terres. En votre honneur, voici pour vous… UN CONCERT DES RED HOT CHILI PEPPERS!! Woooooo!!!» … Sérieusement?…

Sérieusement!

On en profite au passage pour rendre hommage à la seule personne, un journaliste australien, qui a osé faire une blague du Dalai Lama… au Dalai Lama. Celle de la pizza, « est-ce que vous pouvez m’en faire une avec tout »… (si si, il l’a fait! Il s’est pris un vent mais il l’a fait!)

On vous avait dit qu’il l’avait fait!…

DIDIER ZACHARIE


commenter par facebook

5 commentaires

  1. mrkimita

    22 avril 2013 à 14 h 23 min

    “Oui, je sais ce que vous vous dites, « ce genre de plan foireux, on s’est déjà bien fait couillonner avec LOST, c’est pas pour se prendre le mou avec Boards Of Canada! »… Surtout qu’a priori, on s’en fout un peu de Boards Of Canada, non”

    Bonjour l’objectivité ! C’est bien de prendre son cas pour une généralité.

  2. Leslie Bangs

    22 avril 2013 à 17 h 07 min

    Keep Portland weird!!!

  3. diane

    28 avril 2013 à 12 h 27 min

    Nan mais c’est quoi ces merdes que vous raconter sur
    BoC ? franchement votre article est très “pertinant” et avec bcp “d’objectivité”…..

  4. diane

    28 avril 2013 à 12 h 27 min

    Nan mais c’est quoi ces merdes que vous raconter sur
    BoC ? franchement votre article est très “pertinant” et avec bcp “d’objectivité”…..

  5. Vinz

    8 mai 2013 à 17 h 35 min

    Boards of Canada a enterré la campagne promo des Daft Punk en 3 jours… On s’en fout un peu de tout ça… Quel torchon vous écrivez là.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>