Les news inutiles de la semaine #27

newbeatCette semaine, on parle électro avec Thom Yorke; Daft Punk sans les masques; Nick Cave et The XX offrent de l’inédit; The National aussi, mais eux font de l’Art; Jack White et Neil Young sont dans une cabine; des chanteurs français se font tuer à la pelle; et les Stone Roses ont un fan un peu encombrant.

Mais on commence en beauté, avec ce qui pourrait bien être la vidéo de l’année! On la doit à Jimmy Kimmel et son équipe qui ont été faire un tour à Coachella histoire de voir ce que les fans pensaient de groupes… qui n’existent pas. Et c’est bonheur! C’est merveille! C’est splendeur éternelle! Comme quoi, à force de vouloir être branchouille à tout prix, on passe surtout pour un con (et y a des bonnes têtes de vainqueurs!)

De not’ temps, y avait d’un côté les fans de Nirvana et des Cure, et de l’autre les bouseux qui s’excitaient, pour de vrai, sur Dr Alban et Culture Beat. Aujourd’hui, Dieu soit loué, ces guerres de clans sont dépassées! Non pas que Dr Alban ait été réhabilité, faut pas pousser, mais le mur a été abattu! Paix entre tous! Ainsi, désormais, même des Anglais dépressifs qui écrivaient naguère des chansons geignardes à la guitare acoustique peuvent muter en expert ès-electronica. Ainsi, cet entretien dans Rolling Stone dans lequel le leader d’Atoms For Peace (qui n’est PAS un supergroupe, « si quelqu’un me dit ça en face, je lui pète ses dents de d’vant! », toujours aussi sympathique, Monsieur Y….) s’exprime sur la culture DJ: « Je n’aime pas trop cette idée d’être payé un maximum d’argent et puis t’as un DJ qui débarque et il fait juste son set (…) Quand j’étais en Australie, Mark Pritchard me disait que pour beaucoup de DJ’s, c’est leur principale source de revenus, du coup ils jouent juste ce qui marche, car s’ils ne le font pas ils ne seront plus programmés et donc ils ne prennent plus aucun risque ». Et ça, mon gars, on a beau penser ce qu’on veut, mais c’était pas le cas du temps de Dr Alban!

trentemollerAlors certes, ces paroles valent ce qu’elles valent de le part d’un Anglais dépressif qui écrivait naguère des… Mais à partir du moment où elles ont été approuvées par Trentemøller, véritable génie de l’électronique, elles prennent tout de suite plus d’ampleur. Tiens, puisqu’on en parle et puisqu’il sera à Dour, sachez que Trentemøller sera en première partie de Depeche Mode sur une demi-dizaine de dates (mais pas en Belgique), reviendra avec un nouvel album à la rentrée et en attendant, nous offre un live enregistré à Copenhague. Que demande le peuple?

Mais on s’égare… Atoms For Peace, Thom Yorke, Radiohead… Oui! Du nouveau? Bientôt? Non! M. Yorke: « J’ai besoin de faire un break. Je suis passé directement de Radiohead à Atoms For Peace. J’ai donc eu un break de… trois jours ». Et de repartir sur la scène électro. Son compère Nigel Godrich: « La musique électro est bizarre aujourd’hui. Parce qu’elle devient mainstream et en même temps, c’est à la mode (…) Il y a une sorte d’avant-garde, particulièrement dans les clubs de petite taille. Et puis tu as des David Guettas avec ces énormes hits, ce genre de daube qui sont les Marks & Spencer du genre! »

Daft Punk? Sais pas, on demande. Car parlant de hit massif, Daft Punk sait y faire. ‘Get Lucky’ a donc, sans quasi aucune surprise, battu le record d’écoute sur Spotify en 24 heures, du moins aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Quand on arrive à de tels sommets, il est toujours de bon ton de regarder derrière soi, quand on ne portait pas de masques mais juste des tronches d’ados touchants d’innocence et excités tout pleins d’avoir reçus des fax… (des fax!) du monde entier! Attention, document!

Vous savez le pire? Enfin, le meilleur… C’est que toute cette déferlante techno, c’est encore de chez nous que ça vient! Oui, oui, du Royaume de Baudouin, celui-là même! Si vous avez l’occasion, allez-y, plongez dans l’excellentissime documentaire « The Sound Of Belgium » qui retrace les années new beat et techno et qui a le bon goût de remettre l’église au milieu du village et la Belgique au centre du monde (techno)! (et ce sont les Anglo-Saxons qui le disent)

Vous savez qui n’a jamais été un clubber? David Beckham! « Pour moi il n’y avait que Manchester United… et les Stone Roses! » Et ça, c’est beau comme une transversale de quarante mètres de son pied droit magique. Parce qu’il est temps de réhabiliter un tant soit peu David Beckham, dont le principal défaut, un peu à l’image de Ségolène, réside en sa femme. Or, si vous analysez bien, cette élégance sur le terrain, cette vision du jeu… et ce touché! Ce pied droit qui vise au millimètre en plein coeur de la cible!… C’est du John Squire pur jus!

On reste dans le coin avec Primal Scream dont le nouvel album « More Light » sortira le mois prochain. Et Bobbie Gillespie est en grande forme. Pour preuve, cet entretien à Drowned In Sound dans lequel il lâche toute sa bile comme à la grande époque de « XTRMNTR ». La mort de Thatcher? « Elle est peut-être partie, mais elle n’est pas morte. Le gouvernement au pouvoir est aussi extrême qu’elle pouvait l’être, donc rien n’a changé ». L’état de la société? « Aujourd’hui, c’est 24 h de distraction de masse (…) J’ai l’impression que la plupart des gens ont été poussés à croire que la politique n’avait rien à voir avec leur vie. C’est comme si ils étaient endormis. Je ne sais pas ce que c’est, mais il y a un manque général de dissidence ou de protestation.» L’état de l’art? « On vit une époque très conservatrice et on a un art conservateur qui résulte de ça. On devrait avoir quelque chose de plus extrême, en colère et radical, mais je n’entends rien de tout ça ». Et d’envoyer un single de neuf minutes intitulé ’2013′.

L’art… Conservateur? Qui manque d’extrême? The National sont en respectueux désaccord avec cette affirmation! Parlant d’art extrême… Les Américains ont participé à une… performance artistique en collaboration avec… l’artiste Ragnar Kjartansson… au MoMa de New York où ils ont joué leur chanson ‘Sorrow’ durant… six heures! Le communiqué explique: « En allongeant une chanson pop en un tour de force de la durée d’une journée, l’artiste poursuit ses explorations dans le potentiel de la performance répétitive afin de produire une présence sculpturale dans le son-même »… C’est pas faux! Plus humblement, The National est aussi passé chez Fallon pour y jouer deux nouveaux titres, le tout en moins de huit minutes. Poursuivant ainsi « ses explorations dans le potentiel de la performance… »


Vous en avez rêvé pendant des années. Quoi? Faire la peau à tous ces chanteurs français! Les tuer, tous! Et qu’on en parle plus! Et bien Arman Méliès l’a fait. Du moins dans un clip. Oh, pas les pires, tristement, il y a même parmi eux de bien bons artisans, des personnes fort respectables pour la plupart: Dominique A, Biolay, Julien Doré ou Christophe, des gens de goût… Nous, on aurait préféré Cali, Bénabar et la mère Bruni en apothéose dans un trip sado-maso… Ce sera pour la prochaine, on va dire, Inch’Allah!… Le titre s’intitule ‘Mon plus bel incendie’ et Méliès n’est pas le tueur mais le commanditaire qu’on voit à la fin.

On refait un petit tour par les petits trésors du Record Store Day. Avec Nick Cave qui semble éprouver les pires difficultés du monde à écrire une mauvaise chanson. Ainsi cet ‘Animal X’ inédit enregistré durant les séances de « Push The Sky Away ».

Quoi d’autre? Regardez-moi cette belle affiche. Jack White et Neil Young qui reprennent ensemble un classique country de Loretta Lynn. Le truc a été enregistré à Nashville, le week-end dernier, dans une petite cabine d’enregistrement comme on pouvait en trouver en 1947, du genre à n’enregistrer que 111 secondes de musique sur directement sur vinyle et que Third Man (le label de White) avait installé pour l’occasion (comment ça marche, en vidéo, ici). Voici ce que ça donne.

Par ailleurs, The XX a dévoilé un nouveau titre offert pour la BO de « Gastby le magnifique » de Baz Luhrmann. Et cette question demeure? Qu’est-ce qui peut bien rendre ces jeunes gens si dépressifs?

C’est vrai, c’est quoi leur problème? L’avenir s’annonce pourtant radieux. Si, si, il y a de quoi espérer! Un petit Tellier est en effet venu au monde. Et l’humanité, tout à coup, est rassurée…

M’sieurs, dames, prenez soin de vous. On fait une petite pause et on se retrouve après les Nuits Bota (ou presque… le 13, on va dire)(savez bien, ces festivals avec leurs gros sabots, ça s’étend comme un vieux faon, ça s’approprie tout l’espace… Cette débauche!)

DIDIER ZACHARIE

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>