Vampire Weekend, Modern Vampires Of The City


*** 
Modern Vampires of the City (Vampire Weekend)
Vampire Weekend a tout de suite trouvé son style. On s'en rend compte maintenant que le groupe new-yorkais s'est totalement débarrassé des influences “world” qui leur avaient valu de prestigieuses comparaisons avec Talking Heads, Paul Simon ou Brian Eno. Ce troisième disque est très différent, plus sombre, aux sonorités plus variées, et en même temps, cela reste du Vampire Weekend. La voix d'Ezra Koening mène un bal certes moins dansant, moins ensoleillé, plus mélancolique. Mais on ne peut qu'êt… Lire la suite »


commenter par facebook