Le clip sulfureux d’Indochine attaqué pour plagiat

indochineUn rappeur français  veut  poursuivre Indochine et le réalisateur du clip de “College Boy” Xavier Dolan pour plagiat.

Philippe Etémé, alias Spyk-hz, le nom de ce rappeur nantais de 26 ans, estime que les similitudes ne peuvent résulter du hasard.

Pour rappel, la vidéo avait créé la polémique dès sa sortie en raison de la violence qu’elle montre. On y voit notamment un adolescent se faire crucifier. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français (CSA) avait, en outre, menacé d’interdire le clip sur les antennes. Ce à quoi le réalisateur québecois avait rétorqué : “Le CSA a 35 ans de retard”.

Selon Philippe Etémé, cité par Presse Océan, le clip présente des similitudes avec la vidéo de sa chanson “Les Filles du Collège”, publiée un an plus tôt sur YouTube. Assez en tout cas pour poursuivre le groupe de Nicolas Sirkis. Les deux vidéos traitent du harcèlement à l’école, sont tournées en noir et blanc.

 

Louis Colart (St.)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>