“Sans Ray Manzarek, pas de Doors”

DOORS DENSMORE KRIEGER MANZAREK

AP

Le décès de Ray Manzarek a créé une onde de choc dans le monde de la musique, et jusqu’en Belgique, où, sur les réseaux sociaux, les musiciens sont nombreux à témoigner de leur tristesse.

Nous avons demandé à plusieurs d’entre eux de nous livrer un mot à propos de Ray.

La réaction de François Gustin (claviériste des Girls in Hawaii): “J’ai beaucoup de sympathie et d’admiration pour Ray Manzarek, dont l’ indéniable talent eût la vie dure face au charisme écrasant de Jim Morrison. Sans Manzarek, pas de “the Doors”, même avec toute la poésie du monde. Le son si caractéristique et hypnotique de son Rhodes Piano Bass couplé à ses orgues à transistors est pour moi un des piliers du rock psychédélique, ce vaste mouvement périodiquement remis au goût du jour depuis les années 60. Qu’on l’apprécie ou pas, Manzarek est et restera une référence.

Pierre-Louis Lebacq, clavieriste de My Little Cheap Dictaphone : “C’est en apprenant par coeur, les solos de Ray Manzarek que j ai appris à jouer du clavier. Ses improvisations incroyables qui duraient souvent plusieurs minutes étaient complétement hallucinantes. En plus de ses solos (et d’une partie de la rythmique blues, jouée sur un vox continental, caractéristique des Doors) Ray Manzarek assurait la basse à la main gauche (sur un Fender Rhodes Bass, sorte de piano electrique). Ceci constitue une autre originalité du jeu de Ray Manzarek. Son jeu de basse était très carré et répétitif, ce qui contribua largement au côté hypnotique de la musique des Doors. Ray Manzarek et son jeu atypique resteront, à l’instar John Lord, une référence pour les clavieristes de rock. Une page de l’histoire se tourne, une porte se ferme. Paix à son âme.”

La réaction de Boris Gronemberger (V.O.): “J’ai ré-entendu récemment une version concert de ”This is the end” à la Radio. Je me suis rappelé que les Doors avait fait partie de ceux qui ont propulsé la pop dans les hautes sphères par son avant-gardisme. Ray Manzarek était sans aucun doute celui qui tenait les manettes de ce convoi d’explorateurs fous.

La réaction de Vincent Liben: “Les Doors c’était d’abord des musiciens incroyables, un sens de la mélodie remarquable et toute la légende autour, bien sûr. Mais sa mort me fait penser que vraiment, la vie est courte…”

La réaction de Kris Dane: “Ray Manzarek était un claviériste qui venait du classique et du jazz. Dans un groupe, c’est la somme des personnes différentes et de leurs différentes influences qui font que la musique sera originale ou pas. C’est l’ouverture d’esprit et l’influence classique et jazzy de Manzarek qui donne aux Doors ce son si spécial. Il y avait une grande liberté dans son jeu. Il ne faut pas oublier non plus que Manzarek n’était pas que musicien mais il était aussi arrangeur. C’est quelqu’un qui allait chercher les mélodies.”

Maïlys Charlier


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Black Bonnie

    21 mai 2013 à 18 h 29 min

    Break On Through (to The Other Side)

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>