Muse a utilisé une bande-son à Werchter… Et alors?

museLa nouvelle en a choqué quelques uns. Muse s’est aidé d’une bande-son lors de son concert à Werchter Boutique. Le concert n’était donc pas entièrement live. Cela fait-il dudit concert une arnaque en forme de karaoké géant et Muse un suppôt de Rihanna? Il s’agit là d’un faux débat.

Ce sont les journaux du groupe Corelio qui l’ont annoncé: le concert de Muse à Werchter n’était pas 100% live, le groupe s’est aidé d’une bande-son reproduisant des sons de batterie et de guitares, en plus d’autres effets sonores, afin de booster le son. Patrick Demousstier, homme de Live Nation, organisateur du concert, ne nie pas les faits: « De nombreux groupes trouvent les bandes sonores très tentantes ». Et en même temps, pourquoi le ferait-il? Car c’est un fait, l’utilisation de bandes préenregistrées pour gonfler le son est monnaie courante dans les gros concerts. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut comparer cela à du play-back.

Déjà, il faut se rendre à l’évidence. Un concert dans un stade, où sur une plaine comme celle de Werchter, qui peut accueillir quelque chose comme 50.000 personnes, ce n’est pas exactement la même sonorisation qu’à la Rotonde ou quelque autre petite salle de 500 personnes. Le challenge est d’offrir un spectacle audio et visuel qui en donne pour leur argent aux spectateurs. Et dans des grands espaces ouverts, il suffit d’un peu de vent pour que le son parte jusqu’à la lune ou au contraire s’arrête à mi-chemin – d’ailleurs, rien que dans une grande salle fermée comme le Sportpaleis d’Anvers (16.500 personnes), il faut s’attendre à un son limite. En clair, les gros concerts sont un enfer pour les ingénieurs du son!

“Une sono qui pourrait couvrir le son d’un tremblement de terre”

Face à cet état de fait, certains misent tout sur la performance visuelle et laissent parler les bandes en fond (Madonna, Michael Jackson, cela a été reconnu), d’autres embauchent les meilleurs techniciens du monde, un ou deux musiciens en plus et/ou boostent le son à l’aide de bandes préenregistrées. Que Muse, dont la musique est basée sur du gros son ample et dernier cri, utilise une bande-son, n’est pas une surprise. Le groupe peut utiliser jusqu’à 80 pistes en studio. Comment fait-on pour reproduire cela en concert quand on est… trois? (allez, quatre! avec un employé synthés dans le fond à l’ombre…)

D’ailleurs, Muse est loin d’être le premier sur la liste. Et certainement pas le dernier. Ne fut-ce que dans les salles moyennes (AB, 2000 places), Kasabian, par exemple, joue avec deux musiciens en plus et des sons préenregistrés. Bien avant cela, U2, lors de sa giga-tournée Zoo TV de 1992-1993 était déjà « accusé » (à l’époque les machines étaient encore vues d’un mauvais oeil par les rockers…) d’utiliser des bandes. Dernièrement, lors du passage à Glastonbury des Irlandais, Morrissey, qui jouait juste avant eux, a eu, comme toujours, les bons mots pour décrire le son pour stades: « U2 a un énorme matériel à la Star Wars avec des baguettes qui éclairent l’Afrique du Nord et une sono qui pourrait couvrir le son d’un tremblement de terre. Je ne peux pas rivaliser avec ça ».

Mais voilà, si tu veux jouer dans un stade, t’as intérêt à ce qu’on puisse t’entendre…

DIDIER ZACHARIE

La critique et les vidéos du concert de Muse à Werchter Boutique


commenter par facebook

51 commentaires

  1. ian

    20 juin 2013 à 14 h 09 min

    Groupe en mousse…

  2. Baylock

    20 juin 2013 à 14 h 21 min

    Les autres groupes qui jouent en live sans bande-son se font-ils moins entendre? Cet argument ne tient pas.
    Et quand bien même ce serait le cas, on embauche des musiciens en plus pour ajouter ce “boost” dont on a besoin.
    Une performance Live, c’est une performance Live.
    On adapte les compos en conséquence ou on ajoute des musiciens.
    Sans quoi, autant écouter le CD chez soi.
    Ce débat en est bien un car à force de vouloir la perfection et l’effet maximal, on déshumanise.
    Et surtout: où est a limite?

  3. Romain

    20 juin 2013 à 14 h 35 min

    Muse ?

    Ce sont bien des artistes à la noix, car arnaqueurs.

    Rien à redire là-dessus.

  4. al

    20 juin 2013 à 14 h 42 min

    On se fait l’avocat de Muse? :D Si un groupe est vraiment bon dans ce qu’il fait, il n’a pas a booster le son avec des bandes pré-enregistrées. Il se doit d’embaucher quelques musiciens en plus. Et ce n’est pas comme si Muse n’auraient pas pu se le permettre… La majorité des groupes sur la scène de festivals ne le font pas. C’est pas parce qu’on s’appelle Muse et qu’on voit les choses en grand qui faut se permettre de faire les choses en petit.

  5. Thomas

    20 juin 2013 à 14 h 48 min

    Ils n’étaient pas juste 3 il y avait un clavieriste/guitariste qui jouait également il était simplement sur le côté de la scène.. Mais c’est certain que le son était trop propre et ne sonnait pas très trio rock live. Mais je pense que ca n’a pas du déranger beaucoup de personnes au moment même

  6. eric61

    20 juin 2013 à 14 h 50 min

    Même leurs disques c’est essentiellement de la programmation par ordinateur. Très peu d’instruments sont réellement joués. Y a pas de mal en soi, ça se fait dans tous les genres musicaux actuellement. Faudrait juste avoir l’honnêteté de ne pas faire passer du pop-rock cisellé à la milliseconde par une armée de techniciens pour du rock pur et dur à l’ancienne.

  7. chacha

    20 juin 2013 à 14 h 53 min

    N’importe quoi! C’était magnifique super concert! Merci

  8. MACDOUM

    20 juin 2013 à 14 h 56 min

    Coucou,

    Pour info, le groupe n’est pas à 3 sur scène. Il y a un quatrième musicien un peu masqué (il est seulement visible sur quelques plans des écrans géants) déjà depuis la tournée HAARP.

    Voilà,

    MACDOUM

  9. Dom

    20 juin 2013 à 15 h 09 min

    Springsteen joue entièrement “en live”… mais bon, si j’ai bien compris, c’est parce que sur scène ils sont 15…

  10. Gilles

    20 juin 2013 à 15 h 21 min

    Muse? Ce sont deux bons albums “Showbiz” et “Origin of Symetry”. Et le reste juste bon pour la poubelle!!!

  11. olivier

    20 juin 2013 à 15 h 21 min

    Journaliste ou fanboy, il faut choisir…

    “Le groupe peut utiliser jusqu’à 80 pistes en studio. Comment fait-on pour reproduire cela en concert quand on est… trois?”

    On retravaille ses arrangements pour le Live, voilà comment on fait.

  12. Ca

    20 juin 2013 à 15 h 26 min

    Et alors ? c’est quand même eux qui jouent, et s’il faut cela pour avoir une qualité sonore tip top…ceci dit, j’y étais, moi…et je peux vous dire que c’était grandissime, bourré de talent et d’ambiance, j’en redemande, avec bande son si c’est pour avoir une telle qualité de spectacle !

  13. Mantra

    20 juin 2013 à 15 h 31 min

    C’est vraiment dommage car se sont de bons musiciens, guitariste, pianiste et bassiste.
    enfin j’imagine que les contributeurs plus haut savent jouer de la même patte :-)

    C’est un auteur/ compositeur multi/instrumentiste décomplexé qui s’exprime :-)

    Les morceaux sont assez riches et sorte du canevas 4/4 et couplet/refrain…

    Si vous aimé pas, c’est subjectif.

    Néanmoins, effectivement il suffit de payer de musiciens additionnels et trouver un compromis équilibré avec l’aide de samples.

    Le public cela se respecte et au vu du prix des places encore plus

    Et je ne comprends pas la difficulté de sonoriser un finalement un trio power rock. Une piste est une piste ?

    Si un ingé son passe par là, s’il pouvait donner son avis

  14. Francesco Sinibaldi

    20 juin 2013 à 15 h 33 min

    A gentle brightness.

    In the sound
    of a primrose
    a luminous
    feeling recalls
    the atmosphere
    of a sullen
    desire.

    Francesco Sinibaldi

  15. system2

    20 juin 2013 à 15 h 57 min

    Je ne vois pas où est le problème, on ne parle pas d’un play back que je sache, il s’agit d’un accompagnement/amélioration qui fait partie des performance live notre époque.

    Etant moi même musicien professionnel et faisant du live depuis 20 ans il nous arrive de lancer des tracks audio sur nos performances live. Aujourd’hui nous savons interagir avec ces pistes c’est vrai, par le passé, c’était tout simplement un lecteur DAT avec “ce qui manquait”.

    Tous simplement parce qu’il est des fois impossible de jouer certaines parties en live, parce qu’il n’est pas donné à tous le monde de se retrouver et de pouvoir jouer à 12 sur scène (c’est un orchestre, plus un groupe), ou soit parce la piste en question a été fortement retravaillée en studio.

    Quand vous sur scène un rack de plusieurs claviers/synthés, vous pouvez être quasi surs que certains accords/boucles/arpégiateurs sont pilotés depuis un des claviers sur lequel il (elle) joue. Est-ce de la triche ? Bien sur que non. Aurait-il pu jouer tout tout seul ? Non, il n’a que deux mains et deux pieds (rack pédales d’effets ou lancement de patches ou boucles).

    Kraftwerk en live, dans un autre style est un exemple à l’autre extrémité de la performance en direct. Tous y est presque préenregistré, seules quelques variations, filtres et effets sont laissés libres. Faut il pour autant parler d’ l’arnaque ? Non, l’expérience live y est, et c’est le plus important non ?

  16. jim

    20 juin 2013 à 16 h 02 min

    rien à voir avec le contenu de cet article, juste une observation : c’est un peu lourd de devoir systématiquement recharger la page deux à trois fois avant d’avoir accès au contenu de vos articles… une stratégie comme une autre pour pousser à s’abonner?

  17. Jack Dalton

    20 juin 2013 à 16 h 35 min

    complètement d’accord avec olivier et Dom.

    Le titre de l’article veut tout dire…

    Quelle honte.

    mais évidemment ils ne sont pas les seuls.

    Suffit d’aller dans n’importe quel festival et de se rendre compte qu’un korn ou slipknot à le son de l’album (je veux dire exactement le son de l’album)

    je propose de renommer l’article :
    la mauvaise foi est de rigueur… Et alors?

  18. benoitsim

    20 juin 2013 à 16 h 39 min

    “Le groupe peut utiliser jusqu’à 80 pistes en studio. Comment fait-on pour reproduire cela en concert quand on est… trois ?”

    Il faut demander à Rush…

    http://www.musewiki.org/Rush

  19. Histdark

    20 juin 2013 à 17 h 10 min

    Vive Springsteen !!!!!!! Un sexagénaire pourtant !

  20. aphex

    20 juin 2013 à 17 h 50 min

    j’ai du mal à comprendre que certains puissent s’offusquer de cet état de fait. Quand vous voyez un concert de musique électronique, vous pensez que rien n’est préenregistré ? Et ça n’empêche pas ledit concert d’éventuellement être très fort et percutant. La frontière entre musique électronique et rock est d’ailleurs de plus en plus poreuse. Jusqu’où faut-il aller pour être parfaitement puriste ? Et des écrans vidéos ça va, ou alors il faut des danseurs et cracheurs de feu ?

    Retenons ceci : un concert est une performance reproduisant de la musique et éventuellement un show plus global. Si en tant que public cette performance vous fait vivre une expérience forte, il est réussi. Sinon il est raté. Tout le reste n’est que pinaillerie

    Et ça ne m’empêche pas à titre personnel de préférer la performance “live”, au même titre que je préfère les concerts à petite échelle. Mais si j’assiste à un show maousse à une distance de 70 metres, mes attentes musicales seront par définition différentes que si j’assiste à une petit concert à Flagey.

  21. kimii

    20 juin 2013 à 18 h 05 min

    rhooo merde, j’ai été voir c2c , il parait qu’il y avait des bandes sons aussi, suis dégouttééé….

    que je sache, au concert de muse, le chanteur chantait, le bassiste bassait et le batteur battait et cela en live .Evidemment que tous les autres sons additionnel a certains morceaux sont des tracks audio lancés. je ne voie pas de la honte ou de la triche la dedans.

  22. Kaleid

    20 juin 2013 à 22 h 06 min

    POur info Depeche Mode avait déjà recours à ce procedé début des années 80, c’était pas un secret.

  23. Kaleid

    20 juin 2013 à 22 h 10 min

    De toute façon faut pas se leurrer avec un show comme ils en fait mardi il n’y a aucune place à l’improvisation, tout est prévu et répété plusieurs fois à la seconde près.
    Alors faut savoir ce qu’on veut: soit un spectacle qui troue le fondement, soit trois mecs qui jouent simplement d’un instrument à la fois

  24. baylock

    20 juin 2013 à 22 h 56 min

    @Kaleid: quand les Beatles, Led Zep ou Pink Floyd jouaient sur scène à l’époque, il trouaient le fondement. Il n’es pas nécessaire de faire trembler le sismographe pour prendre son pied.
    Le fait est qu’aujourd’hui, on veut toujours plus et le plus est devenu le minimum.
    Mais dans cette courbe ascendante qui fait fort penser à celle de la croissance économique, où est la limite?
    Puisqu’il faut toujours plus, on arrive à la limite de ce qu’un être humain peut faire et dès lors, on déshumanise, on efface la marge d’erreur qui, pourtant, est une composante importante du Live.
    On veut tous toujours plus mais certains pensent plus loin en se disant que le mieux est l’ennemi du bien et que cette croissance/optimisation perpétuelle mène invariablement à la décadence.
    En laissant faire on va vers des Live qui n’en sont plus.
    La question est la même avec l’avenir du cinéma qui promet qu’on pourra créer des acteurs de toute pièce en 3D sans que cela soit détectable.
    C’est ce genre de progrès qui lisse, standardise et optimise pour augmenter l’impact jusqu’à ce que ça en devienne absurde.
    C’est le principe même de la décadence.

    On nous dit que Kraftwerk et d’autres utilisent des samples depuis longtemps. Mais des samples ne sont pas une bande préenregistrée qui tourne toute seule. Ce sont des multitudes de sons bruts qui nécessitent un musicien de talent pour être produits en live de manière synchrone en utilisant, en direct, toute une batterie de filtres.
    Au final, cela reste toujours une performance car il est impossible de faire l’économie d’un musicien et de parvenir au même résultat.
    Au final c’est simple: un live qui n’est pas joué entièrement live n’est pas un live. Aussi bête que ça.
    Il est normal qu’on en veuille pour son argent et qu’un spectacle doit en mettre plein la vue mais il y a une règle de base: un concert, avant d’être un spectacle de dance ou un son&lumière, doit rester un évènement où la musique est produite en directe par ses interprètes. Le reste sont des améliorations à la règle mais ne doivent aucunement la remplacer.
    Madonna qui chante en playback pour laisser plus de champs libre à son déhanché viole cette règle en ce que ce n’est plus un concert mais un spectacle de danse.
    C’est peut-être bien mais ce n’est plus un concert.
    On accepte cela aujourd’hui mais demain on s’en mordra les doigts et il ne sera plus possible de faire marche arrière.

  25. b_Hr

    21 juin 2013 à 9 h 57 min

    L’argument d’un concert en stade pour l’utilisation de bandes son n’est pas du tout pertinent !

    - Il ne faut pas confondre sonorisation avec mixage/arrangements live. En plein air, le son qui part à la lune, c’est valable aussi bien pour un ampli repiqué que des bandes son !
    - Des tas de petits groupes utilisent des bandes son pour leur live dans des petites salles.

  26. B_Hr

    21 juin 2013 à 10 h 01 min

    L’argument d’un concert en stade pour l’utilisation de bandes son n’est pas du tout pertinent !

    - Il ne faut pas confondre sonorisation avec mixage/arrangements live. En plein air, le son qui part à la lune, c’est valable aussi bien pour un ampli repiqué que des bandes son ! Pour les gros concerts, il y a d’ailleurs des techniciens qui ne s’occupent que de calibrer la sono, et c’est n’est pas l’ingé son du groupe.
    - Des tas de petits groupes utilisent des bandes son pour leur live dans des petites salles.

  27. Rotten

    21 juin 2013 à 10 h 19 min

    Surprenant ? Non. L’argumentaire de l’article tient la route. Que croient donc aller voir le public qui se déplace pour ces concerts de stage ? Précisément : des concerts de stade. Ceci étant, je serais curieux de savoir que Queen, qui a un peu inventé le modèle, avait recours à des bandes-son également (je ne parle pas des titres où l’électronique compte).
    Pour le reste, un concert de stade, ce n’est pas un concert de rock. C’est à mi-chemin entre une machinerie de salle… et une espèce de comédie musicale. Les gens ne voient de toute façon rien de la scène (si ce n’est un habile montage sur écran géant). Donc le son doit être nickel, pour compenser la frustration visuelle. Loin de toute notion de proximité, ces grands raouts pop/rock ne sont qu’une grand-messe à destinations des audiences FM, par nature moins exigeantes sur l’intégrité rock.
    Dernier point : il ne me semble pas que les scènes Métal aient le moindre problème à se passer de bandes-son sur des scènes de ce type. Question de densité de son et d’utilisation de fréquences, dira-t-on. La question est donc peut-être la suivante : tous les sons sont-ils adaptés à ce format de spectacle ? A titre personnel, ma réponse est claire : non, non, et non.

  28. marcan

    21 juin 2013 à 11 h 00 min

    Ce procédé existe depuis longtemps. Avec l’electronisation de la musique, la barrière est devenue floue. En effet il n’y a plus beaucoup de différence entre une boite a rythme ou un séquenceur qui se lance avec un bouton et une piste préenregistrée.
    J’ai moi-même travaillé des pistes pour des groupes Anglais et Belges très connus en vue de leur concert. Ca va e quelques bruitages à quasi l’intégralité des instruments. En général ces pistes sont séparées en plusieurs groupes (avec éventuellement une piste de click pour la référence rythmique pour le batteur) afin de laisser une latitude au moment du concert. Ceci dit je n’ai jamais vu que ces groupes faisaient semblant de jouer, ils jouent bel et bien.
    Par contre justifier cela parce que c’est un concert où il y 40 000 personnes c’est bidon.
    En ce qui concerne le concert de Muse mardi j’y étais et j’ai été assez très déçu par le son. A part à quelques moments (comme la fin) le son était sourd et manquait totalement de pêche. J’avais l’impression d’être à un thé dansant où j’entendais plus mon voisin que le chanteur :-(
    Pourtant j’étais bien placé.
    A bon entendeur… ;-)

  29. Snökat

    21 juin 2013 à 11 h 52 min

    L’intérêt d’un concert étant d’entendre de la musique LIVE, l’utilisation de bandes pour autre chose que des effets spéciaux est un signe de petitesse d’esprit qui ne me surprend finalement pas tellement de la part de Muse. S’il faut vraiment gonfler le son avec plus d’instruments (ce qui reste discutable d’un point de vue technique), il y a une floppée d’excellents musicos qui seraient ravis de soutenir Muse sur scène. Le problème est que Muse est une bande de tâcherons qui veut jouer sur scène le disque note-pour-note sans la moindre trace de ce qui fait qu’un concert de rock est si excitat: l’imprévu.

  30. Lanfeust

    21 juin 2013 à 13 h 25 min

    Muse = groupe super mais qui se repose sur ses lauriers et est blasé en cocnert (à Anvers voici 2/3 mois, c’était criant!)… le groupe en roue libre… Puis t’as “The Killers” et là “ouf, encore de grands groupes contents de venir jouer!” putain la grosse claque, méga charismatique, méga souriant, méga impro par moment, vrai son et vrai voix… Muse =groupe en mousse en concert!

  31. ARAN

    22 juin 2013 à 12 h 12 min

    J’ai vu 7 fois Muse et je n’ai rien à redire. Les prestations en salle (dont la petite Rockall de Esch) sont évidement différentes. En petite salle on a droit à des morceaux retravaillés différemment (comme par exemple “cave” uniquement au piano).Muse sait jouer du pur live tout comme faire du gros show (en chantant et en jouant pour rappel!) pour “monsieur tout le monde” , de vrais artistes!
    Matt a la réputation d’être hyper perfectionniste et c’est tout à son honneur. Aurait-il du se faire greffer 3 bras en plus? Moi je le remercie d’utiliser les moyens actuels afin de combler 35 000 personnes à la fois. Et encore une fois CE N’EST PAS DU PLAY BACK!
    Pour ceux qui ne comprennent pas ça, retournez 2 siècle en arrière et limitez vous aux chorales!

  32. RomainL

    23 juin 2013 à 22 h 17 min

    @Snökat : Du note-pour-note ? Là je suis claqué, t’as déjà entendu les solos de matt en live ? Ils les varients tous le temps. Quand on ne sait pas on ne dis rien. Je suis musiciens depuis près de 10ans, et je peux vous dire que ces trois gars là ont chacun un talent énorme. Bien sur qu’il faut une bande son ! Pour les trompettes de panic station ou la chorale de Survival par exemple !
    Muse, ces trois artistes merveilleux ont joué vraiment en Live, la bande son n’était juste la que pour “épaissir” la guitare, la batterie… Ce qui ne les empêchait pas de jouer différement du CD ( et heureusement ! )
    Quand je vois toutes les musiques de maintenant, où 80% des chanteurs font du play-back et que certains vont jusqu’à dire que Muse est un ” Groupe en mousse”… ça me dépasse !
    Faut-il vraiment être musicien pour savoir apprécier leur talent ? ça me désespère de voir un des meilleurs groupes mondiaux actuels traités de la sorte par des gens pourris jusqu’à l’os par l’électro et le rap, deux type de musique utilisant entièrement des bandes son pour le concerts ( parfois le chanteur ne chante même pas, n’est-ce pas justin bieber ? )

  33. Corentin

    1 juillet 2013 à 23 h 50 min

    J’y était au concert, personnellement j’ai passé, un super moment, c’était génial, ils mettent une super ambiance, j’en garde un très bon souvenir et je crois que c’était le but. Ceux qui y ont été, je suppose qu’ils ont aimé et qu’il ont passé un bon moment donc qu’est ce qu’on s’en fou qu’ils ont utilisé une bande son?

    Et si ils ont passé une bande son pour booster les instrument c’est pour que le public ai un meilleur son donc c’est pour vous, pour que vous passer un meilleur moment alors arrêtez de vous plaindre bande de c**

    Si vous voulez vous plaindre de bandes son, allez plutôt trouver des gens comme David Guetta qui lui met tout simplement play puis ne fait plus rien. Ce genre de personne n’ont aucun talent.

    Pour ceux qui critique, essayez de faire un dixième de ce que font ces trois la et après on en reparle

    @RomainL: Je suis musicien aussi et je suis tout à fais d’accord avec toi. Ces gars la ont un talent vraiment énorme et chacune de leurs chansons sont géniales. Et je trouve vraiment dommage ou en est arriver la musique à notre époque, et Muse est un des seul groupe moderne qui arrive a faire quelque chose de vraiment bien.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>