Le soleil de Calexico

Photo Pablo Garrigos (st).

Photo Pablo Garrigos (st).

Étonnamment, Calexico ne s’était jamais produit à Couleur Café. Du coup, la bande à Joey a hérité de la grande scène Titan par un beau début de soirée, avec un léger vent pour agrémenter le Mojito.

Pas de folie ici, pas de foule haranguée, pas de tubes bastonnés. Le groupe de Tucson, Arizona, a l’habitude d’être plus subtil. Juste une musique agréable aux teintes latines, épicée d’un accordéon et de deux trompettes. On se laisse aisément bercer par ces finesses mélodiques qui, sans doute, sont plus faciles à capter en salle mais ici, par ce soleil couchant, le public est bien content de danser tranquillement, sans se faire bousculer.

T.C.

Et à part les stars ? Le parti-pris de nos playlist des festivals cet été : plein feu sur ceux qui se produisent souvent dans l’ombre des têtes d’affiche. Bonnes découvertes :-) Notre ligne du temps des festivals.


commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>