Bombino, Touaregalica!

bombino

Il y a des moments en festival où la volonté n’est plus. Le bruit et l’odeur, partout, tout le temps, tout nous tombe dessus pour mieux nous écraser. Et puis, une voix ouvre le chemin. « Un groupe de touaregs qui fait une sorte d’afro-beat un peu dub ». Y a pas de doute, ça sentait la belle vie !

Les portes s’ouvrent alors devant le profane et là, tout prend sens. Le groove qui fait se relever la fesse droite, le rythme soutenu jusqu’à l’hypnose, quelques chamaneries vocales et cette petite touche de modernité un peu baggie. « Move your ass and your mind will follow », c’est Bombino, ma belle et chauffe Marcel, chauffe !

Bombino, c’est un peu le Can africain, l’hédonisme à la Primal Scream en plus. Une sorte d’afro beat version baggie. En tout cas, la sauce prend et ne lâche plus. Il est 20h50 le premier jour du Pukkelpop, et c’est déjà un des concerts du festival. Que demande le peuple?

DIDIER ZACHARIE

http://www.bombinomusic.com/

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

2 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>