Le Cirque royal des Girls in Hawaii

Photo Mathieu Golinvaux

Après avoir soutenu en festivals cet été la sortie de leur troisième album, les Girls in Hawaii ont livré jeudi, dans un Cirque royal complet, leur premier concert belge en salle de l’année. Et il remettent ça ce vendredi dans une AB tout aussi sold-out.

Déjà très impressionnants au Pukkelpop cet été, les Girls in Hawaii ont touché à la perfection, jeudi, en proposant, en plus d’un son parfait, un visuel impressionnant, soutenant parfaitement la puissance d’une musique dont on ne dira jamais assez l’excellence. Après le set des petits jeunes Bruxellois de Robbing Millions (les lauréats du Verdur Rock 2013 ont pour eux des structures de chansons complexes intéressantes), il est 21 heures quand les Girls prennent possession de la scène du Cirque royal. Lionel et Antoine soudés, côte à côte, font monter l’ambiance d’un cran en plaçant “Not dead” en deuxième position. Il apparaît vite que cette date restera dans les annales quand An Pierlé, rencontrée il y a quelques années dans le cadre d’un Hep Taxi, rejoint le groupe pour un “Here I Belong” qui résonne comme un hommage à Lou Reed. An, en rappel, reviendra d’ailleurs pour l’ancien “Organeum”. Ce vendredi, à l’AB, An ne pourra malheureusement pas remettre cela, étant elle-même en France pour un concert.

Toute la force des Girls in Hawaii qui, au long des plus de 90 minutes de concert ne font jamais baisser la tension, est leur capacité unique à combler le vide. Ce n’est pas pour rien que les espaces déserts ont leur préférence iconographique. L’Everest,en fond de scène, perd de sa froideur mais pas de sa majesté avec un jeu de lumières qui vient l’habiter, l’illuminer, lui donner vie. Car c’est bien ça le pouvoir de la musique du groupe brainois: accompagner la solitude pour la chasser, emplir nos vies d’un sentiment de plénitude. La perte, le chagrin, l’état de lévitation, les coups de blues, le mal-être… trouvent avec les Girls leur antidote. La puissance et l’énergie du groupe sont leur force sur scène et on en sort ragaillardi, comme anesthésié contre les frimas de la vie.

Ce vendredi, l’AB a décidé d’offrir à tous ceux qui n’ont pu se procurer un ticket la possibilité de voir le concert chez soi, en direct via le site liveweb.arte.tv/fr (à partir de 20h!). Le concert sera également enregistré. Après la Rockhal luxembourgeoise, samedi, les Girls seront en France en décembre, en Allemagne en janvier et reviendront pour une vaste tournée belge en février prochain, avant l’Olympia du 18 mars. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour passer l’hiver au chaud !

THIERRY COLJON

Infos dates de concerts: www.girlsinhawaii.be


commenter par facebook

9 commentaires

  1. François

    22 novembre 2013 à 14 h 53 min

    Quel concert! Merci!!

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>