The Rapture se sépare

hqdefault

Ses membres ne l’ont pas crié sur tous les toits, en fait, ils n’ont même rien dit du tout, mais voilà, The Rapture n’est plus!

Il a fallu que le chanteur Luke Jenner, invité d’honneur des Red Bull Music Academy, soit présenté en tant qu’ “ancien membre des Rapture” pour que la question soit posée. DFA, le label du groupe, a confirmé la nouvelle au webzine Self-Titled et lentement, très simplement, le mot s’est propagé.


The Rapture “House Of Jealous Lovers” par MrKaplan

The Rapture? L’air de rien, un des groupes les plus importants des années zéro. Avec leur premier album Echoes (2003) et les singles ‘House Of Jealous Lovers’, ‘Echoes’ ou ‘Sister Saviour’, les New Yorkais ont montré la voie pour les dix années qui ont suivi: c’était à la fois le retour à l’urgence punk et du disco. On appelait ça du dance-punk, New York et le label DFA en étaient le centre artistique et tous les groupes qui empoignèrent des guitares par la suite y ont puisé leur eau de vie: Franz Ferdinand, Bloc Party, les Monkeys du début et bien sûr les gens de la maison, Hot Chip et LCD SoundSystem en tête.

Malgré cela, les Rapture n’ont jamais passé au niveau supérieur de notoriété. Un deuxième album Pieces Of The People We Love (2006) sera un peu noyé dans la grosse machine Universal, le groupe tournera certes avec Daft Punk en 2007 et son dernier né In The Grace Of Your Love voyait un certain retour en forme, mais, voilà, les proverbiales tensions au sein d’un groupe, qui avaient déjà causé le départ du bassiste Matt Safer, ont fait que…

A la place, un groupe de Montreal a repris l’exacte formule dix ans après Echoes sur son dernier album, un truc intitulé Reflektor, et a ramassé le jackpot. Some are born to great delight/ Some are born to endless night

DIDIER ZACHARIE

)

)


commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>