Non, AC/DC n’arrête pas!

Malcolm Young, à droite.

Les rumeurs allaient bon train. Malcolm Young, guitariste, frère d’Angus et co-fondateur du groupe étant (très) malade, AC/DC allait mettre la clé sous la porte. Et bien non! Rock ‘n roll until we die!

Brian Johnson, chanteur du groupe, a clarifié la situation dans une interview au Telegraph: « Nous allons bien nous retrouver en mai à Vancouver. On va prendre nos guitares et voir si l’un d’entre nous a des chansons ou des idées. Si quelque chose se passe, alors nous enregistrerons ! »

Par contre, Malcolm Young, 61 ans, prend sa retraite contraint et forcé: « Après 40 ans de sa vie consacrés à AC/DC, le guitariste et membre fondateur Malcolm Young prend un congé du groupe pour raisons de santé. Malcolm voudrait remercier les légions de fans purs et durs à travers le monde pour leur infini soutien et amour », annonce le groupe sur sa page Facebook qui confirme qu’il « continuera à faire de la musique ».

Il souffre d’une « maladie dégénérative ». Brian Johnson n’a pas voulu entrer dans les détails. Certaines sources parlent d’Alzheimer.

AC/DC a été fondé en 1973 en Australie. En 1980, le groupe perd son chanteur Bon Scott, mort étouffé par son vomi et remplacé par Brian Johnson. Ces derniers jours, les rumeurs s’intensifiaient. AC/DC ne survivrait pas au retrait de son co-fondateur Malcolm Young. Ce ne sera pas le cas. On peut même s’attendre à un nouvel album avant la fin de l’année.

DZ

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

15 commentaires

  1. Michaël Oliverio

    17 avril 2014 à 9 h 07 min

    Juste pour info, Bon Scott est mort en 1980 et non pas en 1979.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>