Oasis reformé pour Glastonbury? Non!

fratelligallagher

UPDATE Emily Eavis, organisatrice de Glastonbury, a mis fin aux rumeurs samedi via Twitter: “Oasis ne jouera pas cette année (à Glastonbury)”

Elle répondait à un tweet lui demandant de nier les rumeurs de reformation d’Oasis pour Glastonbury. Fermez les volets. Il n’y a plus rien à voir. (Ce sera pour plus tard…)

Pour la petite histoire, les derniers tickets pour Glastonbury se sont écoulés en 16 minutes ce dimanche. Pas d’Oasis en tête d’affiche, donc, mais Kasabian et Arcade Fire.



Publié le 25 avril:

A l’heure où on parle, les Anglais sont devenus berzerk! Les bookies ont suspendu les paris, l’armée est sur le pied de guerre, le gouvernement est prêt à lancer l’alerte rouge… La raison de tout ce ramdam? Un message codé signé Liam G.

Jeudi soir, Liam Gallagher, l’insoumis, a pris son Blackberry et a tweeté les lettres suivantes, une à une,… O… A… S… I… S. Puis, a résumé l’idée: “OASIS LG”.

liam g

Depuis lors, Albion part en vrille. Les bookmakers Ladbrokes et Paddy Power ont suspendu les paris concernant Oasis comme tête d’affiche de Glastonbury. Le NME est forcément sur la balle. En fait ses gros titres. Et la rumeur se propage…

LADBROKES2

Oasis reformé pour Glastonbury, cinq ans après le clash final dans les loges de Rock en Seine, possible? Les éléments de l’enquête:

> Glastonbury a réussi ces dernières années à faire venir pour la première fois des pointures aussi énormes que U2, les Stones et Beyoncé. Donc, niveau cacheton et persuasion, il y a de quoi faire. Et comme la politique, d’année en année, est à la surenchère…
> Le premier album d’Oasis est sorti il y a tout juste 20 ans.
> En début d’année, Bonehead, ancien guitariste du groupe, a dit au NME: “Si quelqu’un lançait, “voici un champ, voici une scène, et voici 200 000 personnes, je suis sûr que Liam sauterait sur l’occasion et le ferait, et je suis même sûr qu’il n’y aurait pas besoin qu’on lui propose une énorme somme pour cela. Il le ferait parce que c’est ce qu’il aime faire. C’est sa passion.”
> Ce qu’en disait le Liam, justement, d’une éventuelle reformation? “Je doute qu’on se remette jamais ensemble, mais je serais prêt à enterrer la hache de guerre pour un dernier tour d’honneur”
> Mais en fin de compte, tout cela est une affaire de frangins qui se réglera (s’est réglé?) entre frangins. Noel Gallagher a déjà refusé 9 fois des montants invraisemblables (on parle de 20 millions £) pour se rabibocher avec son frère sur une scène. Il est pour l’instant le moins disposé à une telle initiative, ayant exclu dès le début d’année toute reformation pour les 20 ans de “Definitely Maybe”. Mais il a aussi dit: “Si les Stone Roses se reforment, n’importe qui peut”.

UPDATE: Ceci étant dit, l’ancien guitariste Bonehead n’est au courant de rien. Sauf que ces tweets étaient peut-être la façon du Liam d’annoncer qu’il allait boire des pintes avec ses vieux potes au pub du coin. Bonehead: “C’était probablement juste le fait que je lui avais envoyé un texto: ‘Retrouve-moi au pub’. En même temps, j’en sais rien, parce qu’on s’y retrouve tous les fookin’ mois!”

Les paris ont beau être suspendus, ils restent ouverts.

DIDIER ZACHARIE

NB. Ah, rien à voir, ou presque, mais les autres frères ennemis du rock briton, les Libertines, vont bel et bien (et à nouveau) se reformer pour une date à Hyde Park cet été. Comme quoi… “Never say never”.

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

5 commentaires

  1. Gilles

    25 avril 2014 à 23 h 41 min

    Qu’en penser, en fin de compte ? Je retiens 3 des 8 concerts que j’ai vu dOasis parmi les 10 plus grands concerts de ma vie, pour des raisons fort différentes à chaque fois. Mais j’ai du mal à penser que cette reformation hyper-prévisible depuis le lendemain du split puisse déboucher sur quelque chose d’aussi beau que la tournée de Noel Gallagher en solo, où tous les gens un peu censés ont pu se rendre compte qu’Oasis n’a jamais été que le groupe d’un seul homme. Les anglais et les mancuniens en particulier feraient bien de se rendre compte qu’il est temps de mettre en valeur la relève. C’est triste de voir une ville qui a engendré Joy Division, The Smiths, The Stone Roses, Happy Mondays, l’Haçienda et Oasis obligée de regarder constamment dans le rétroviseur.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>