Jack White explose les ventes de vinyles

140403-jack-white-lazaretto

Jack White a battu le record de ventes de vinyles en première semaine aux Etats-Unis. 40.000 33T de son “Lazaretto” ont été écoulés en une semaine. Soit autant que de CD. C’est le plus gros score enregistré par Nielsen SoundScan (qui s’occupe d’enregistrer ce genre de statistiques) depuis ses débuts en 1991.

C’est que l’homme qui représente à lui (quasi) seul la renaissance du vinyle a sorti le grand jeu! Son “Lazaretto”, version 33T, contient en effet quelques jolis tours pour les aficionados: deux titres cachés au centre du disque, l’un en 45T, l’autre en… 78T; l’intro de la face B qui commence soit en acoustique, soit en électrique selon l’endroit où vous posez l’aiguille; et même un hologramme sur la face A! Pour ceux qui doutaient encore que le vinyle est un objet trendy.

Au niveau des chiffres, “Lazaretto” bat le record tenu depuis vingt ans par Pearl Jam avec “Vitalogy” qui s’était écoulé à 34 000 exemplaires la première semaine. A l’époque, fin 1994, le groupe d’Eddie Vedder était un des derniers samouraïs à sortir ses disques en vinyle. Surtout, le 33T était sorti deux semaines avant la version CD.

Jack White a écoulé 138 000 exemplaires de son “Lazaretto” en une semaine, tous médias confondus et surtout à peine plus de CD que de vinyles. Il a atteint la 1ère place du Billboard (Top 200 US) et, selon le magazine, ses seules ventes de vinyles lui auraient permis d’atteindre la quatrième place. “C’est l’objet dont je suis le plus fier avec (son label – ndr) Third Man Records”, a-t-il lancé.

Le vinyle est, avec le streaming, le seul support musical dont les revenus augmentent, et ce depuis cinq ans. Au sein du gâteau musical, il ne compte cependant que pour 2% de parts de marché et reste un objet de mélomanes. Une chose est en tout cas sûre, vinyl’s not dead.

DZ

NB. Jack White en concert à Forest National le 16 novembre prochain. Et l’album en écoute ici.

Lire aussi

> Le fantasme du vinyle à l’ère du numérique
> La deuxième vie du vinyle
> Le vinyle est mort, vive le vinyle!

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

11 commentaires

  1. Pingback: Lazaretto de Jack White devient le vinyle le plus vendu depuis 20 ans

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>