Dizzee Rascal et Skip & Die se démènent à Couleur Café

Dominique Duchesnes

Quand il pleut à verse à Couleur Café, l’artiste a intérêt à se démener s’il ne veut pas se retrouver sur une scène désertée par le public. Surtout si, comme Dizzee Rascal et Tiken Jah Fakoly, vous vous retrouvez sur le podium Titan où le public n’a que le ciel maussade au-dessus de la tête. Idem pour la scène Move où s’est produit Skip & Die. Morcheeba et les Girls In Hawaii ont eu plus de chance bien à l’abri sous la tente Univers.

Le rappeur londonien Dizzee Rascal a des arguments musicaux pour motiver son public et il ne met pas longtemps à obtenir du public d’oublier la pluie et de danser comme des malades. Impressionnant de voir ainsi le pouvoir de la musique. Les arguments de Skip & Die sont tout autre mais tout aussi efficaces. La chanteuse sud-africaine Cata Pirata, avec ses cheveux roses et dans son petit short à fleurs, est bien décidée à accrocher l’audience, ne se contentant pas de sa jolie plastique. Les beats soutenus par des instruments indiens et africains lui donnent toute liberté pour plonger dans le public, s’y balader et reprendre sa place comme si de rien n’était. Voilà quelqu’un qui sait se mouiller. C’est ça aussi la vie d’artiste.

Le ciel se dégage enfin pour les Girls qui peuvent ainsi nous annoncer une fin de soirée plus calme et plus sèche. Il était temps… En espérant que ça tiendra pour Puggy, Seun Kuti, Basement Jaxx et Soldout.

THIERRY COLJON
Photo: Dominique Duchesnes


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>