#25festivals Graspop : la check-list de Roxanne, 25 ans, fan de metal (màj)

Ce vendredi, le Graspop Metal Meeting s’est ouvert sur la plaine de Dessel. Trois jours durant, les fanas de métal endiablé seront à l’honneur avec un programme qui fait la part belle aux gros sons et aux groupes mythiques, de Slayer, à Black Sabbath, en passant par Megadeth ou encore Rob Zombie et Soundgarden. 150.000 personnes sont attendues et parmi elles, Roxanne Hubesch, 25  ans et doctorante en génie chimique. Ce festival est l’un des rendez-vous incontournables de son été. Quelles sont ses attentes pour cette édition ?

934974_10151541091529150_1477807572_n

Cette édition, c‘est un anniversaire pour moi : mon dixième Graspop !“, explique-t-elle dans un éclat de rire. “Pourtant ceux qui apprennent que j’écoute du metal sont surpris“. C’est sûr. Avec ses cheveux roses, et alors qu’elle assure adorer le maquillage et ne porter “aucun tatouage“, Roxane est loin des clichés qu’on véhicule habituellement sur les “métalleux”.

Une de ses attentes se situe très certainement au niveau de l’ambiance. “J”y retourne car j’aime ce genre de musique, qui a une puissance incomparable, et  grâce à l’ambiance intemporelle. C’est différent que pour d’autres festivals, type Werchter.  Les gens qui aime le metal sont plus liés que les autres, parce qu’ils analysent plus les morceaux. Ils prennent position par rapport à des changements de guitaristes par exemple, ils s’impliquent plus dans ce qu’ils écoutent que les autres, qui ont tendance à s’en ficher, peut-être parce que les instruments sont moins mis en avant dans d’autres genres musicaux, plus commerciaux“. Un autre aspect est important pour elle. “Lors des autres éditions, je me suis déjà baladé en bikini ou en mini-short sans être jugée. On peut être complètement soi-même là-bas. Je ne suis pas plus regardée que si j’avais un jeans ou des cheveux bruns.

Une attente visiblement comblée. ”L’ambiance était au rendez-vous, comme chaque année, avec des choses qu’on ne voit que dans ce festival comme un nouveau stand qui permettait de manger du jambon à l’os dans son hamburger et pas la viande habituelle. Typique! C’était cher mais bon“, explique-t-elle.

Tout est toujours super bien organisé, c’est un festival en avance niveau sécurité, c’est pour ça aussi que j’y retourne même si l’affiche se ressemble beaucoup d’année en année. On y retrouve les mêmes groupes, mais c’est normal, puisqu’il y en a moins.”, continuait-elle avant le festival.   L’affiche, parlons-en. Là aussi, Roxane avait une idée bien arrêtée sur ce qui l’attendait. “Je vais voir Limp Bizkit et Dagoba, mais j’attends surtout au tournant Gojira qui est un groupe que je vénère. Je les ai ai déjà vu sur scène et j’aimerais voir s’ils sont toujours aussi bons.  Car pour moi, un groupe doit tenir sur la durée. Sinon, j’ai découvert Cult Of Luna il y a une semaine, et je me suis dit “C’est trop cool !”. Je vais voir ce qu’ils valent sur scène.

Et là visiblement il y a eu quelques soucis. “Cette année, il y avait deux mainstage et j’ai trouvé le checksound mauvais. Il y a eu différents problèmes de sons, notamment lors du concert de Limp Bizkit. Je ne suis pas convaincue par ces nouvelles installations.“, précise-t-elle. “D’ailleurs, le chanteur était complètement à côté de la plaque. Il nous a fait du Rage Against The Machine ou du Nirvana, puis nous a demandé ce que l’on voulait qu’ils jouent… pour le reste, il nous a joué son album le plus connu, avec My Generation etc. Il a donc peu de mérite.”

J’ai raté Dagoba parce que j’étais en retard. (rires). Lors du concert de Cult Of Luna, j’étais au camping pour l’apéro, et je n’ai vu que le dernier quart d’heure mais j’ai apprécié ce que j’ai vu !  Pour Gojira, ça me rend triste de les voir grandir au final. C’état cool mais leurs concerts sont moins intimistes. Ils sont victimes de leur succès. Ce n’était pas leur meilleure prestation. Rayon surprise : “J’ai découvert Kylesa sur la plus petite scène, il n’y avait presque personne et c’était super chouette. Je n’ai pas vu le temps passer. Pour Volbeat, la tête d’affiche, je suis restée loin car ça ne me dit rien, mais des gens qui apprécient m’ont dit que c’était un bon concert. Ils ont même sorti le show pyrotechnique et les feux d’artifice.” 

Avant le festival, Roxanne concluait sur un dernier conseil : “Prenez des K-way!” “J’ai bien fait, il a plu tout l’après-midi, mais heureusement pas le soir.”

 

On vous laisse deviner la couleur du K-Way qu’elle avait emporté avec elle.

 

 

 

>>>La line up du festival sur le MAD 

 

>>>Ozzy Osbourne: le diable s’habille en fada

 

CAMILLE WERNAERS

 

 


commenter par facebook