Pralines #75: Victoria+Jean= “Divine Love”

victoria

En 2007, une jeune blonde écorchée vif déboulait sur nos scènes, ne laissant personne indifférent. Après ce premier album, Victoria Tibblin s’associe avec Sal Jean et se fait plus discrète. Tellement discrète que certains auront sans doute oublié cette gamine de 20 ans au tempérament fougueux. Sept ans plus tard, la voilà de retour avec Jean, toujours. La voix séduisante de Victoria et la guitare électrique de Jean, c’est le projet Victoria+Jean. Ensemble, ces deux-là ont pris le temps de composer un album à paraître prochainement. « Divine Love », produit par Ian Caple (Deus, Alain Bashung, Kate Bush,…), en est le premier extrait.

Avant leur été chargé, entre festivals belges et canadiens, The Feather lâche un nouveau clip, extrait de l’album « Invisible ». Pour ce titre éponyme, le réalisateur Simon Medard s’est rendu au Burundi, où il a tenté de se rendre « invisible » afin de mieux capter l’environnement et les individus qui l’entouraient. Armé de ce clip/documentaire, The Feather démarre sa tournée d’été au festival Unisound, à Court-Saint-Etienne, le 4 juillet. Avant les Ardentes, les Francos de Spa, Dour, le BSF ou encore le Bucolique Festival.

Simon Medard aussi sur le trajet de Yew et Arno pour mettre en image leur duo étonnant, “Between up and down”. Pour ce morceau blues, le réalisateur collabore avec Frédéric Hainaut pour un roadmovie en dessin et aquarelle à travers les Etats-Unis. Yew, dont l’album « The Fall » est sorti en octobre dernier, démarre une tournée Festivallon dès le 7 juillet, entre la France et Montréal.

Enfin, la tournée de Hooverphonic n’est pas finie puisque leur Reflection Tour passera par l’Ancienne Belgique le 4 février.

Les Belges en festival

La plaine de Werchter a déjà été foulée par 65.000 festivaliers venus voir les Rolling Stones samedi. Dès jeudi, elle en accueillera 80.000 pendant quatre jours. Un long week-end de festival où plusieurs Belges se produiront sur scène. Arsenal et Milow le jeudi. Trixie Whitley, Puggy, The Subs et Coely le vendredi. Triggerfinger – qui était déjà à TW Classic samedi – et Mélanie De Biasio le samedi. Et Stromae pour clôturer en beauté le festival dimanche soir.

Journaliste lesoir.be.

commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>